QJ Motor se charge de l’électrique !

Chargement en cours
QJ Motor QJ 7000 D
QJ Motor QJ 7000 D
1/2
© motoservices.com

, publié le 14 juin

QJ Motor, c'est Qianjiang Motorcycle, un constructeur chinois de motos que nous connaissons indirectement, sous les marques Benelli, Keeway... et bientôt en nom propre en France distribuée par la Dip.

Alors que l'Europe va passer à l'électrique d'ici une ou deux décennies, le constructeur chinois a déjà de l'électrique dans les starting-blocks à commencer par la QJ 7000 D, électrique équivalent 125 cm3 qui devrait délivrer 13,4 ch au maximum pour une puissance nominale de 7 kW, soit 9,3 ch.

On reconnaît immédiatement le côté sportif des grandes sœurs thermiques. Ce carénage blanc et bleu, sera-t-il définitif ? Pas d'information à ce sujet, mais ce qu'on peut dire c'est que la ligne est agressive sans sacrifier l'aspect pratique puisqu'il sera possible de stocker un casque intégral dans un coffre à la place du réservoir. De profil, on remarque la selle du passager beaucoup plus haute de celle du pilote, ce qui est étrange bien que le support de plaque déporté permette une boucle arrière fine et élégante.

Avec une transmission par chaîne, on devine que ce sera un peu bruyant pour une électrique. En revanche, ce qui est plus inhabituel c'est le levier côté gauche pour la boîte de vitesses avec son sélecteur au pied gauche, comme d'habitude. Sur une moto électrique comme sur une moto thermique, la présence de la boîte de vitesses permet d'avoir un moteur performant sur une plus petite plage de régime et ainsi de réduire la consommation. Sur une électrique, est-ce vraiment pertinent ?  On espère le savoir quand la moto sera entre nos mains, si elle y arrive...

L'avant est dirigé par une fourche inversée surmontée de demi-guidons. Tout cet attirail est censé vous emmener à presque 120 km/h pour une autonomie d'environ 100  kilomètres.

Pour s'arrêter, simple disque à l'avant comme à l'arrière. L'étrier 6 pistons semble indiquer un système CBS, mais une version avec ABS serait aussi d'actualité, une bonne nouvelle pour ce segment qui ne bénéficie pas souvent de cet équipement de sécurité.

Avec toutes ces informations, on ne sait toujours pas si ce véhicule arrivera un jour sur le marché français, mais ce qui est certain c'est qu'une petite sportive électrique a une chance de plus de s'imposer depuis que le stationnement payant des deux-roues thermique semble se rapprocher de plus en plus...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.