Nouveaux panneaux de signalisation : incompréhension chez les automobilistes !

Nouveaux panneaux de signalisation : incompréhension chez les automobilistes !©Shutterstock, Media365
A lire aussi

, publié le 28 juin

À Strasbourg, de nouveaux panneaux de signalisation ont fait leur apparition pour désengorger le trafic. Parti d'une expérimentation positive, le projet semble troubler les usagers de la route. Incompréhension générale.



Sur l'A35, les règles de circulation ne sont pas bien comprises par tous les automobilistes et pour cause. Des panneaux de vitesse et de voie réservée au covoiturage sèment la zizanie dans la tête des conducteurs. Lancée en 2021 par l'Eurométropole strasbourgeoise, cette mesure de désengorgement du trafic ne semble pas porter ses fruits. Empruntée par plus de 150 000 véhicules chaque jour, cette autoroute a connu une baisse du trafic de seulement 10 %. Quelles sont les raisons du mécontentement général ?

Vitesse horaire

Si vous circulez sur l'A35 autour de Strasbourg, vous apercevrez sûrement des indications encore jamais vues auparavant. Sur quelques kilomètres, des changements de vitesse de 70 à 90 km/h s'opèrent, selon des moments de la journée. Par exemple, sous un panneau de limitation à 70 km/h, on trouve un panonceau indiquant « Lun - Ven - 6h - 10h - 16h - 19h ». Autrement dit, vous devrez respecter cette vitesse de circulation du lundi au vendredi à deux périodes de la journée, de 6h à 10h et de 16h à 19h.

Trop dangereux

Autre panneau, celui de la voie réservée au covoiturage, installé dans le cadre de Paris 2024. Présent dans plusieurs métropoles françaises, il est symbolisé par un losange blanc sur fond bleu (ou sur fond noir, selon les routes) accompagné d'un panonceau additionnel indiquant les horaires d'utilisation de la voie. Problème, cette signalisation est jugée confuse et trop dangereuse comme le souligne Céline Genzwurker-Kastner, directrice des politiques publiques pour l'Association Mobilité Club France : « une signalisation trop abondante a un effet assez délétère qui est celui de la confusion, de l'incompréhension et peut-être de l'insécurité routière ». Pour la vice-présidente de l'Eurométropole de Strasbourg, des leçons doivent être tirées pour améliorer la situation à l'avenir. À 70 ou à 90 km/h, il est difficile pour les usagers de rester concentrés tout en analysant les inscriptions trop petites de ces panneaux de nouvelle génération.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.