Nouveau concept de Tesla Model M… comme moto !

Chargement en cours
Concept Tesla Model M
Concept Tesla Model M
1/10
© motoservices.com
A lire aussi

, publié le 31 août

En janvier 2019, on vous parlait d'une moto électrique Tesla, un certain modèle M. Bien sûr, il s'agissait d'un concept de designer : James Gawley. Une moto premium qu'on avait jugé à l'époque comme très inutilisable pour les motards.

Aujourd'hui c'est sur l'incontournable Instagram qu'on trouve de plus en plus de concepts. Celui d'aujourd'hui est évidemment non officiel, mais il ravira les amateurs du cybertruck, puisqu'il s'agit finalement d'un cybertruck croisé d'une Light Cycle de Tron (le film). Un concept réalisé par le designer espagnol Victor Rodriguez Gomez sur son temps libre, lui qui est par ailleurs designer automobile.

On M ou pas ? On aime forcément toujours un beau concept. Celui-ci semble de surcroit assez réaliste (et futuriste) : bloc motopropulseur proche du sol pour le centre de gravité, affichage en luminance sur un tableau de bord minimaliste, guidon et repose-pied rétractables (telles les poignées des Tesla), feux en forme de M, en somme une moto qui serait vendue plusieurs centaines de milliers d'euros si un exemplaire voyait un jour la lumière (avis aux amateurs passionnés... et riches !). L'élément le plus original est les roues creuses, véritable élément de design et qu'on sait techniquement possible, mais peut-être pas à ce niveau d'ingénierie.

Pour le reste, difficile de dire que cette moto serait pratique ou confortable... une selle monoplace et les carénages anguleux en font plutôt un objet de parade qu'autre chose, même pour le dimanche !

Les modèles M sont légion sur la toile où Tesla tolère encore du contenu faisant apparaître sa marque. Pourtant, une moto Tesla est très peu probable tant qu'Elon Musk reste à la tête de l'entreprise. Ce dernier déclarait il y a quelques années dans une interview pour Visordown en 2018 que Tesla ne fabriquerait pas de motos, car il avait « failli se faire tuer par un camion » lorsqu'il avait 17 ans. Bien sûr, une expérience personnelle peut justifier cette décision, mais il est aussi probable que le marché de la moto soit une mauvaise stratégie pour Tesla. Certains constructeurs font d'ailleurs assez peu de bénéfice dans la moto, mais continuent de produire des véhicules pour l'effet vitrine que la marque peut valoriser, à l'image d'un produit d'appel dans un supermarché.

Personnellement, je ne me verrais pas à son guidon plus que le temps d'un essai, mais qui sait, c'est peut-être l'avenir de la moto. Et vous, ça vous donne envie ?

Vos réactions doivent respecter nos CGU.