Les prémices de l’électrique chez Kawasaki commencent par une…draisienne.

Chargement en cours
Kawasaki Elektrode 2022
Kawasaki Elektrode 2022
1/5
© motoservices.com

, publié le 1 juillet

C'est la mode. Tous les constructeurs s'y mettent. Après KTM, Husqvarna, GasGas ou plus récemment la Honda CRF E-2, c'est au tour de Kawasaki de présenter son véhicule ludique pour les enfants à partir de 3 ans. Conçue essentiellement pour faire travailler l'équilibre des futurs crosseux en herbe, cette Elektrode dispose déjà de fonctionnalités qui la rendent crédible. Déjà au niveau du look, elle revendique une identité tout droit tirée des KX.

Puis techniquement parlant, on observe un moteur brushless logé dans la roue arrière de 250 W (0,34 ch. !!!), un joli frein disque et un commodo permettant de choisir parmi 3 modes de conduite. Chacun des modes influe sur la vitesse maximale. Le plus puissant autorise d'atteindre les 20 km/h, le moyen les 12 km/h et le plus faible les 8 km/h. Vous aurez aussi la possibilité de bloquer l'accès au mode puissant.

Draisienne premium Côté batterie, il faudra compter sur une batterie lithium ions placée dans le cadre en alu. Elle promet 2,5 heures d'autonomie et un temps de recharge évalué lui aussi à 2,5 heures.

Kawa pense aussi l'ergonomie, un aspect important quand vos minots grandissent à la vitesse de la lumière. En effet, l'Elektrode bénéficie du procédé Ergo-Fit grâce auquel vous pourrez ajuster le guidon, les repose-pieds ou encore le siège. En revanche, l'enfant ne devra pas dépasser les 45 kg. En apparence les roues ressemblent à des roues en plastique mais détrompez-vous, il s'agit là de roues en aluminium.

Question tarif, Kawasaki USA en propose 1099 $ soit l'équivalent de 1055 €. Ça commence à chiffrer pour une draisienne de luxe tout de même. Si Kawasaki France n'a pas communiqué quant à l'éventuelle importation de cette Elektrode, vous n'aurez en revanche aucune difficulté à trouver cette dernière sur site marchand puisqu'il n'y a ici aucune problématique d'importation liée à l'homologation.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.