Le courant passe déjà vite pour la Ducati V21L

Le courant passe déjà vite pour la Ducati V21L
Ducati MotoE V21L

, publié le 22 juillet

V21 L, c'est le nom code qu'à choisi Ducati pour qualifier la moto qui servira de monture pour tous les pilotes du championnat du monde MotoE en marge du MotoGP. En plus de devenir le fournisseur officiel de moto pour cette compétition (qui représente un plateau de 18 motos), la firme de Bologne prépare aussi l'avenir de sa future gamme bien entendu... En effet, la V21L servira de cobaye pour nos prochaines motos de route made in Borgo Panigale. Et Ducati entame une entrée en matière déjà très orientée sur la performance : la moto affiche 225 kg sur la balance soit 12 kg de moins que les exigences minimales imposées par la Dorna et la FIM. Puis grâce à ses 150 chevaux et ses 140 Nm de couple, elle a pu atteindre la vitesse de 275 km/h au circuit du Mugello.

La batterie pèse 110 kg et offre une capacité de 18 kWh. Elle pourra se recharger grâce à une prise 20 kW intégrée dans la boucle arrière.

A l'intérieur se trouvent 1 152 cellules cylindriques de type « 21700 ».

Moteur / Batterie L'onduleur, d'un faible poids de 5 kg, est une unité dérivée d'un modèle utilisé en compétition automobile électrique. Ducati reste cependant très évasif quant à la fabrication du moteur car on ne sait pas réellement si le moteur a été conçu à 100% en interne ou non. Le constructeur parle d'un "partenaire" qui aurait développé le bloc grâce aux spécifications techniques fournies par le constructeur. Résultat, ils obtiennent un moulin pesant 21 kg et qui possède une vitesse de rotation maximale de 18 000 tr/min. L'ensemble du système serait basé sur une tension de 800V avec une batterie complètement chargée.

L'une des solutions techniques les plus avancées concernerait le système de refroidissement qui utilise un double circuit conçu pour répondre aux différents besoins thermiques du pack batterie et de l'ensemble moteur/onduleur. Cela garantirait une extrême régularité des températures avec des avantages importants en termes de constance des performances, mais aussi des temps de recharge.

Châssis V21 L Le boîtier du pack batterie en fibre de carbone agit également comme une composante du châssis, comme c'est le cas pour le moteur de la Ducati Panigale V4, avec un cadre monocoque avant en aluminium qui pèse 3,7 kg. L'arrière est composé d'un bras-oscillant en aluminium de 4,8 kg avec une géométrie semblable à celle de la Ducati Desmosedici qui court en MotoGP. Le sous-cadre arrière, qui intègre la boucle arrière et la selle du pilote, est en fibre de carbone.

Au niveau des suspensions, on retrouve une fourche inversée et pressurisée Öhlins NPX 25/30 de 43 mm de diamètre, dérivée de la Superleggera V4, tandis qu'un amortisseur Öhlins TTX36 entièrement réglable est présent à l'arrière. Un amortisseur de direction Öhlins réglable vient compléter la panoplie.

Le système de freinage est fourni par Brembo et est dimensionné pour les exigences spécifiques de la Ducati MotoE. À l'avant, il est composé d'un double disque en acier d'un diamètre de 338,5 mm et d'une épaisseur accrue qui possède des ailettes sur le diamètre intérieur dans le but d'augmenter la surface d'échange thermique et d'améliorer le refroidissement du disque dans des conditions d'utilisation extrêmes sur la piste. Deux étriers GP4RR M4 32/36 avec un maître-cylindre radial PR19/18 agissent sur ce double disque. À l'arrière, l'étrier P34 agit sur un seul disque de 220 mm de diamètre et 5 mm d'épaisseur avec un maître-cylindre PS13. Les équipes peuvent également choisir d'équiper leurs motos d'une commande de frein arrière optionnelle positionnée sur le guidon gauche, que le pilote peut utiliser comme alternative à la pédale de frein arrière.

Selon Ducati, le développement de la V21L serait terminé à hauteur de 70-75%

Vos réactions doivent respecter nos CGU.