Lampsy : la trottinette haut de gamme au prix d'une petite voiture...

Chargement en cours
Lampsy : la trottinette haut de gamme au prix d'une petite voiture...
Lampsy : la trottinette haut de gamme au prix d'une petite voiture...
1/6
© Motorlegend
A lire aussi

, publié le 11 avril

Le constructeur espagnol Lampsy vient de lever le voile sur sa trottinette électrique haut de gamme. Proposée à 8000 euros, elle sera commercialisée d'ici la fin de l'année.

Oui, vous avez bien lu, cette trottinette électrique sera vendue 8000 euros ! Une hérésie me direz-vous ! Vous n'avez pas totalement tort, mais il faut aussi savoir que ce projet à l'initiative de M. Pérez est le fruit de deux ans de travaux et de recherche. D'ailleurs, lors d'une interview, l'homme d'affaires catalan a souligné : "J'ai investi 950 000 euros de mes économies et je viens de lever un demi-million d'euros dans un tour de table mené par un groupe d'investisseurs de Madrid. Je suis également en train de finaliser un autre tour de table d'un million d'euros pour financer le démarrage de l'entreprise". Pour l'instant, l'équipe de Lampsy est composée de 12 employés ayant une expérience dans différents domaines du secteur automobile. Le projet semble donc solide.

Mais encore une fois, qu'est-ce qui justifie un tel prix ? Le constructeur indique notamment que la Lampsy bénéficie des dernières avancées technologiques, d'une excellente qualité de fabrication et des matériaux nobles, comme du bois et du cuir. Plus précisément, son châssis et sa suspension sont tous deux conçus en fibre de carbone. Un matériau qui permet d'allier robustesse et flexibilité afin d'encaisser les chocs tout en offrant un excellent pouvoir amortissant. Le deck de la trottinette apporte ces mêmes qualités grâce à du bois de hêtre.

Au-delà de son design élégant et novateur, la Lampsy devrait se distinguer par une expérience utilisateur bien supérieure à ce que la production actuelle propose. C'est notamment le cas du tableau de bord qui fera toute la différence. Celui-ci est assez proche techniquement de celui d'un scooter haut de gamme. On note par exemple la présence d'un support pour téléphone portable, de deux écrans qui font office de rétroviseurs projetant les images qui parviennent aux caméras installées sur les poignées du guidon et un troisième panneau numérique qui affiche des informations relatives à l'autonomie, à la vitesse ou au mode de conduite sélectionné. Bardée de technologies de pointe, la trottinette est pourvue de capteurs à ultrasons qui alerte l'utilisateur en cas de collision imminente, d'un système de déverrouillage par empreinte digitale, d'un système de pliage automatique du guidon, d'un déverrouillage à distance, d'une alarme antivol et de freins à disque hydrauliques à l'avant et à l'arrière. Bien sûr, l'ensemble est connecté à une application mobile qui permettra de connaître le niveau de charge de la batterie, l'autonomie disponible ou la distance parcourue, entre autres événements.

Côté performances et autonomie, le constructeur n'a pas encore annoncé de chiffres, mais on pense que la vitesse maximale sera de 25 km/h pour respecter la législation et offrir entre 30 et 50 km d'autonomie... Si tout se déroule selon les plans de M. Pérez, les premières unités arriveraient entre les mains de leurs propriétaires au début de l'année 2023. Le prix du véhicule sera compris entre 6 000 et 8 000 euros selon les options.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.