Kymco, à fond dans l'électrique

Chargement en cours
Kymco, à fond dans l'électrique
Kymco, à fond dans l'électrique
1/8
© Motorlegend
A lire aussi

, publié le 28 mars

Difficile aujourd'hui pour un constructeur de deux-roues d'ignorer le marché de l'électrique. Kymco ne fait pas exception à la règle avec une politique particulièrement ambitieuse.

La marque taïwanaise a ainsi investi 100 millions de dollars avec Harley-Davidson pour la création de LiveWire qui a été pensé comme une entité à part entière par l'entreprise américaine, une entité totalement tournée vers l'électrique. Kymco a par ailleurs décidé de regrouper sous la bannière IONEX ces produits électriques. Même si ce n'est pas encore sûr à 100 %, il se pourrait bien que le nom Kymco n'apparaisse plus sur ces modèles comme c'était le cas sur les deux versions de préséries que nous avons pu essayer quelques minutes. Le constructeur lance donc pour commencer deux scooters équivalent 45 cm3 (et donc bridé à 45 km/h) plutôt différents l'un de l'autre.

Le premier est l'Agility Carry EV. Étroitement dérivé du best-seller Agility, ce modèle se destine à la livraison sur les fameux derniers kilomètres urbains. Pour cela, il est doté d'une selle monoplace pour dégager de la place pour un grand coffre proposé en option, un coffre parfaitement adapté pour la livraison de pizza par exemple. Toujours en option, vous trouverez un grand pare-brise, un accessoire particulièrement apprécié des professionnels. L'Agility Carry EV embarque un moteur électrique d'une puissance de 1000 W qui vient se glisser dans la roue arrière. Il est alimenté par une batterie amovible d'une capacité de 1,743 Wh. Celle-ci vient prend place sous la selle et présente la particularité de ne pas nécessiter de branchement physique. Il suffit de la poser dans son emplacement pour que cela fonctionne. En effet, elle offre un connecteur circulaire sur sa base : pas besoin de raccorder un câble. Pratique, non ? Elle peut être rechargée en place avec la prise intégrée au scooter ou bien une fois sortie, directement sur une prise secteur. Ce parti-pris permet aussi de changer de batterie en quelques secondes. Une solution parfaite pour les flottes de livraison. Kymco a pensé à tout puisque la marque propose une station de recharge à destination des professionnels, une station permettant de recharger simultanément plusieurs batteries. Le Kymco Agility Carry EV est donné pour une autonomie de 46 km selon le cycle WMTC. Il est équipé à l'avant d'une fourche télescopique et d'un amortisseur hydraulique à l'arrière. Le freinage est assuré par un disque avant et un tambour à l'arrière. Le cadre et la béquille sont renforcés pour tenir compte du poids de la charge transportée, le scooter pesant 88 kg sans sa batterie qui pèse environ 10 kg. Il débarque sur le marché en juin au prix de 2999 €. Il sera possible d'acquérir une batterie supplémentaire pour environ 700 €.

Second modèle full électrique de la gamme IONEX, le i-One est plus luxueux et urbain. Son design est nettement plus travaillé avec en particulier une signature lumineuse haut de gamme basée sur des feux LED. Sa motorisation est aussi totalement différente puisqu'il s'agit d'un moteur à montage latéral qui développe la puissance de 3600 W ! La batterie est identique avec les mêmes possibilités de recharge depuis le scooter ou une fois sortie de celui-ci. Le conducteur aura face à lui un grand tableau de bord entièrement numérique très complet. Le coffre peut contenir outre la batterie, un casque ou même une seconde batterie qui ne sera pas branchée en revanche. Le switch entre les deux accumulateurs devra donc être effectué manuellement. L'autonomie peut atteindre 50 km en utilisant le mode ECO. Nous avons pu effectuer un petit essai de ce modèle qui s'est montré d'une nervosité impressionnante. Les montées sont avalées sans coup férir et les 45 km/h réglementaires sont atteints en quelques secondes. Une arme redoutable en ville donc. Le i-One arrive en concession en mai pour un prix de 3999 € hors prime environnementale.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.