Honda CB200 électrique : c'est l'Omega EV200

Chargement en cours
Omega EV200 : une e-CB200 ! (photo Isiah Jones)
Omega EV200 : une e-CB200 ! (photo Isiah Jones)
1/10
© motoservices.com
A lire aussi

, publié le 26 juillet

Il aura fallu 3 ans de travail à Nick Nieminen, James Hollis et Ian Iott pour mettre au point cette sublime EV200 sur leurs temps libres. Designers, ingénieurs et faiseurs de custom, les dirigeants d'Omega Motors ont réalisé ce beau travail, hyper pertinent à l'heure où les législations poussent à la fin du thermique... Observant toutes les nouvelles motos électriques, trop futuristes à leur goût, ces passionnés par les modèles rétros ont donc eu cette idée lumineuse, transformer une petite urbaine d'antan, la Honda CB200, en EV200 dont le look reste fidèle au modèle d'origine.

EV200 : 100 km/h et 50 km d'autonomie Sur cette réalisation un moteur de 5 kW, pouvant atteindre 10 kW en crête, à été installé dans un cadre à peine modifié, simplement raccourci sur sa partie arrière. Ce groupe propulseur, qu'Omega Motors annonce coupleux, est alimenté par une batterie d'1,6 kWh. L'EV200 peut atteindre la vitesse maximale de 100 km/h (60 mph) et son autonomie serait de 50 km maxi. Elle demeurerait très accessible, avec son poids de seulement 112 kg (20% plus léger que la CB200)

Techno mais toujours très rétro, l'EV200 conserve le système de freinage de la CB, avec un disque avant et un tambour arrière. On remarque également un garde-boue arrière soudé, la présence de câbles oranges qui rappellent la teinte des câbles de bougie d'origine, un port de recharge installé au niveau du bouchon de réservoir, un écran LCD à la naissance de ce réservoir et une une selle d'origine modifiée.

Nous elle nous a tapé dans l'oeil ! Et vous, seriez-vous prêt à passer à l'électrique sur une telle réalisation ? Quoi qu'il en soit notez que cette EV200 est un premier concept qui pourrait maintenant déboucher sur la production de kits de conversion, si l'engouement est là !

A retrouver sur le site Omega Motors ici ! 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.