Harley-Davidson Serial 1 Bash/MTN : un VTTAE à part.

Chargement en cours
Harley-Davidson Serial 1 Bash/MTN : un VTTAE à part.
Harley-Davidson Serial 1 Bash/MTN : un VTTAE à part.
1/6
© Motorlegend
A lire aussi

, publié le 30 mai

Après avoir lancé plusieurs vélos à assistance électrique à vocation urbaine, Harley-Davidson dévoile cette fois-ci un VTT, le Bash/MTN. Toujours vendu sous la marque Serial 1, ce vélo dénote par quelques spécifications étonnantes...

Au sein de la gamme du constructeur, il existe déjà plusieurs vélos électriques estampillés Harley-Davidson. Le S1 Mosh/Tribute a notamment attiré l'attention l'année dernière avec un design séduisant et un équipement à la hauteur. Cette fois-ci, la marque sort des sentiers battus, avec son premier VTT électrique baptisé Bash/MTN. Reprenant le cadre de son aîné, ce Serial 1 s'éloigne toutefois des standards actuels, puisque ce VTT à assistance électrique est dépourvu de suspension et de transmission. Seuls les pneus Michelin E-Wild à gros crampons et quelques autres détails plutôt mineurs font qu'il peut s'attaquer aux sentiers et autres chemins peu roulants.

Le Bash/MTN de Serial 1 met d'ailleurs en avant l'absence de dérailleur et de suspension et présente ces choix technologiques comme des atouts, avec un entretien réduit et un risque de panne minime. Ainsi la transmission s'effectue via une courroie signée Gates. Mais il faut également savoir que ce VTT électrique n'a qu'une seule vitesse... Malgré l'absence de composants habituels pour un VTT, celui-ci accuse tout de même 22,1 kg sur la balance ! Un poids relativement élevé qui ne l'empêche pas de prendre les airs selon les photos du constructeur. Fort heureusement, pour la réception, une tige de selle télescopique est présente. Malgré un débattement de 50 millimètres, celle-ci devrait adoucir les chocs sur les terrains accidentés, mais nous restons dubitatifs quant à l'amortissement des chocs dans le dos et les avant-bras...

Pour que vous puissiez quand même gravir toutes les pentes les plus raides, le Bash/MTN est doté d'un moteur Brose S Mag qui délivre un couple de 90 Newtons-mètres. Monté en position centrale, il est alimenté par une batterie d'une capacité de 530 wattheures.

Celle-ci confère au vélo une autonomie allant de 48 à 150 kilomètres selon le niveau d'assistance. Pour le reste de l'équipement, on peut compter sur des freins à disque hydrauliques TRP à quatre pistons à l'avant et à l'arrière, des pneus tout-terrain Michelin E-Wild et un système d'éclairage à LED.

Comme tous les modèles 2022 signés Serial 1, le BASH/MTN est compatible avec l'application Serial 1, développée en partenariat avec Google Cloud. Cela permet notamment une géolocalisation précise du vélo, une gestion étape par étape des itinéraires et un verrouillage du vélo.

Annoncé comme une série limitée à 1050 exemplaires, dont 525 pour l'Europe, le Serial 1 BASH/MTN sera proposé à 3999 $, soit environ 3750 euros...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.