Fiido Beast : mi-trottinette, mi-scooter !

Chargement en cours
Fiido Beast : mi-trottinette, mi-scooter !
Fiido Beast : mi-trottinette, mi-scooter !
1/5
© Motorlegend

, publié le 17 mars

À la fois trottinette et scooter électrique, cet engin souhaite vous offrir des sensations fortes sur piste comme sur route...

Fiido est surtout connu pour sa gamme de vélos électriques pliants qui se distingue par des caractéristiques assez inédites. Mais cette fois, le constructeur souhaitait aller plus loin et surtout sortir des sentiers battus, en proposant un tout nouvel engin. Ainsi, plutôt que de se focaliser sur les déplacements urbains, Fiido propose cette fois-ci un engin plus polyvalent avec la Beast qui vise à offrir une expérience tout-terrain de haute performance, sans pour autant délaisser totalement sa fonction première : se déplacer au quotidien.

Mais comment cela est-ce possible ? En fait, le Fiido Beast est à la fois une trottinette tout électrique tout terrain, mais également un scooter.

Pour passer d'une fonction à l'autre, il suffit de réduire la taille de la colonne de direction et de l'incliner, puis de s'asseoir sur la selle placée au niveau du garde-boue arrière. Une position basse que l'entreprise décrit comme un "mode karting". Et même si nous n'avons pas pu prendre le guidon de ce terrible engin, on peut se douter que les sensations, avec cette position proche du sol, doivent être très proches de l'engin de piste à quatre roues...

Pour repasser en mode trottinette, il suffit de redresser la colonne de direction et de la régler à la hauteur habituelle. Et dans cette configuration, le pilote peut s'attaquer aux sentiers plus cabossés, puisque la Beast s'appuie sur une véritable conception tout-terrain, notamment avec un cadre robuste, des pneus gonflables de 11 pouces, une double suspension avant et arrière, un large guidon de 720 mm (pour une maniabilité et une précision exemplaire) et un grand deck.

Mais pour procurer de belles sensations sur piste et franchir les pentes les plus raides, il fallait un gros cœur à la bête. Cela se traduit par une puissance totale de 1300 watts, mais avec une configuration inhabituelle. En effet, comme dans l'univers de l'automobile, le constructeur a fait le choix d'une répartition différente de la puissance sur les roues avant et arrière. De fait, la Beast est équipée d'un moteur de 500 W à l'avant et d'un de 800 W à l'arrière. L'ensemble permet ainsi de filer à 50 km/h (sur circuit privé) et de gravir des pentes de 40 %. Ces moteurs sont alimentés par une batterie amovible de 1 536 Wh qui permet de parcourir environ 70 km en mode scooter électrique avec les deux moteurs ou 100 km avec un seul moteur.

Côté équipement, la Beast n'est pas en reste, puisqu'elle dispose d'un éclairage complet à l'avant et à l'arrière, d'un double freinage hydraulique, d'un écran LCD (pour suivre les informations importantes, comme la vitesse ou l'autonomie) et un port USB pour recharger un smartphone par exemple. Fiido souligne aussi que la Beast est résistante à l'eau. On remarquera également la présence d'un clavier numérique sous la selle. Celui-ci permet de déverrouiller sa trottinette, ce qui peut s'avérer moins contraignant qu'une clé. Basée sur un cadre en alliage de magnésium, la Beast affiche un poids total relativement faible de 36,5 kg. Côté encombrement, elle mesure, une fois repliée, 1 310 x 710 x 570 mm.

Comme les autres vélos de la gamme Fiido, la Beast sera lancée dans les prochains jours sur le site de financement participatif Indiegogo. Le constructeur annonce un prix de final de 2 399 dollars, mais les premiers donateurs pourront acheter la Beast à 1 599 dollars.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.