Experia Energica : quand le trail s’aventure dans l’électrique.

Chargement en cours
Energica Experia 2022
Energica Experia 2022
1/5
© motoservices.com

, publié le 7 juin

Non, ça n'est pas une Multistrada V4. Elle ressemble pourtant à s'y méprendre à une italienne de Bologne sauf que la Experia Energica, si elle est aussi italienne, n'est absolument pas animée par un bloc V4 à combustion. En effet, on va vous parler ici d'une moto électrique sous une forme encore peu commune de nos jours : le trail. On le sait, les mots "électrique" et "trail" ne sonnent pas forcément bien ensemble car qui dit trail dit besoin d'autonomie. Chez Energica, ça ne leur fait pas peur puisqu'ils font le pari fou de pouvoir proposer une moto disposant d'une autonomie similaire aux véhicules à essence. Avec sa Experia, le constructeur annonce une autonomie pouvant atteindre les 420 km (en usage uniquement urbain) selon des tests de la norme WMTC 222. Puis si vous sortez de la ville, on divise pratiquement la note par 2 car on passerait sur 208 km. Pour se faire, le trail fait appel à une batterie de 22,5 kWh et à une toute nouvelle motorisation générant 101 ch pour un couple de 115 Nm. Pour calmer les ardeurs électrisantes de l'aventurière, Energica a bridé la vitesse de pointe de sa prochaine venue à 180 km/h. Ce bridage a été pensé pour des soucis d'autonomie justement, à n'en pas douter. L'ensemble batterie + moteur constitue un nouvel ensemble baptisé "Green Tourer" par la marque.

Par rapport à ses modèles sportifs les Ego, déjà bien connus du grand public friand de véhicules électrifiés (car Energica fournit les motos du championnat E-MotoGP), et du roadster Eva EsseEsse9, les composants de la Experia sont moins lourds, moins encombrants mais aussi moins puissants tout en proposant donc une meilleure autonomie. 

Esprit trail es-tu là ? L'Experia propose aussi un cadre tubulaire en acier inédit (qui rappelle beaucoup celui de la Multi V4 justement) conçu pour gagner du poids. Energica communique sur 260 kg quand même.... Ajoutez à cela les valises et le top case fournis apparemment d'origine pour une capacité de rangement de 112 litres. D'autre part, le constructeur a placé le centre gravité assez bas grâce au moteur et à la batterie fixée plus bas que sur les autres modèles. De cette manière le trail électrique pourrait prétendre à d'éventuelles aptitudes off-road mais surtout revendiquer une maniabilité optimale en milieu urbain. En revanche, sur le papier la selle semble perché assez haut malgré tout car elle se situe à 847 mm de hauteur.

Côté aspects pratiques, comptez sur 2 ports USB et deux vide-poches étanches et verrouillables. Sur le plan des techno embarquées, l'écran TFT vous donnera accès à 4 modes de conduites ainsi que 4 autres modes de récupération d'énergie (comprenez ici degrés de frein moteur).

Pas encore d'info sur le prix et la dispo de cette Experia. On espère pouvoir vous dire ça dans un prochain essai. 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.