Des batteries uniques pour les véhicules légers ?

Chargement en cours
Des batteries uniques pour les véhicules légers ?
Des batteries uniques pour les véhicules légers ?
1/3
© Motorlegend

, publié le 4 octobre

Quatre constructeurs incontournables du monde du deux-roues s'accordent pour concevoir des batteries échangeables !

Il faut bien l'avouer, le point faible des véhicules électriques demeure la recharge des batteries... Bien sûr, de nombreux deux roues sont dotés de batteries amovibles, afin d'être rechargés plus facilement au travail, dans son appartement ou un peu n'importe où. D'autres constructeurs vont même jusqu'à proposer des systèmes de batteries interchangeables, soit chez un commerçant (tel que Zeway) ou via un distributeur automatique (comme le propose Gogoro en Chine). Mais tout cela reste propriétaire. D'où l'initiative de Swappable Batteries Motorcycle Consortium (SBMC) qui a pour but de développer un standard commun pour les batteries à destination des « deux roues » (cyclomoteurs, les scooters, les motos, les tricycles et les quadricycles électriques).

De nouveaux partenaires

Porté par Yamaha Motor, Honda Motor, Kawasaki Heavy Industries et Suzuki Motor Corporation en avril 2019, le consortium a pour but d'accroître l'adoption de la moto électrique et plus généralement des véhicules électriques. Depuis sa création, le Consortium a formulé des normes pour les batteries échangeables à usage mutuel et leurs systèmes de remplacement, faisant ainsi de la moto électrique un outil de mobilité plus respectueux de l'environnement et plus pratique, grâce à des batteries mutualisées et un temps de charge qui n'existe plus pour l'usager. Le consortium vient par ailleurs d'être consolidé par l'arrivée de Piaggio, Pierer E-Bikes, KTM AG (KTM, Husqvarna Motorbikes, GasGas) et Yamaha, qui avaient déjà signé une lettre d'intention de participer à l'élaboration d'une batterie standardisée. Pour parvenir à atteindre l'objectif, les partenaires misent sur le développement de caractérisations techniques communes aux systèmes de batteries échangeables, la confirmation de l'usage commun de ces systèmes de batteries, la promotion et la standardisation des caractérisations communes du consortium au sein des structures de normalisation européennes et mondiales et de l'extension de l'usage des caractérisations communes du consortium à l'échelle planétaire.

Vers une norme unique ?

En travaillant en étroite collaboration avec les parties prenantes intéressées et les organismes de normalisation nationaux, européens et internationaux, les membres fondateurs du Consortium seront impliqués dans la création de normes techniques internationales. En effet, la disponibilité des bornes de recharge varie selon les pays. Par conséquent, avec ce Consortium, Yamaha, Honda, KTM et Piaggio visent à engager les décideurs pour le développement et le déploiement d'infrastructures de recharge afin de promouvoir l'augmentation des véhicules électriques légers. Les quatre membres fondateurs encouragent toutes les parties prenantes intéressées à se joindre à la coopération pour enrichir l'expertise du Consortium afin d'assurer une large diffusion des batteries échangeables à l'avenir.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.