C + walk T, l'étrange tricycle électrique de Toyota

Chargement en cours
C + walk T, l'étrange tricycle électrique de Toyota
C + walk T, l'étrange tricycle électrique de Toyota
1/11
© Motorlegend

, publié le 15 octobre

Toyota ne cesse de penser à la mobilité de demain et s'adresse cette fois aux personnes à mobilité réduite et à celles qui réalisent de grandes distances sur leur temps de travail.

Avec le C + walk T, Toyota lance au Japon un nouveau véhicule électrique qui serait particulièrement adapté aux zones piétonnes. Et pour preuve, le petit engin n'est pas une trottinette électrique à proprement parler : pour Toyota, l'idée est de proposer un petit véhicule à trois roues que l'on pourrait utiliser en position debout et à une vitesse limitée, correspondant au rythme de la marche. Ainsi, le C+ walk T ne s'adresse pas à tout le monde, mais notamment aux personnes à mobilité réduite. La « trottinette » pourrait ainsi aider les personnes âgées à rester autonome et les personnes en fauteuil roulant, à pouvoir se déplacer plus confortablement. Toyota indique également que la C+ walk T pourrait être utile dans les zones vastes, telles que les entrepôts, les aéroports et autres gares, soit afin d'aider les voyageurs à se déplacer avec leurs nombreuses valises ou tout simplement pour le personnel (nettoyage, logistique, etc.). Des usages qui ne sont pas sans faire penser au Segway...

Plutôt imposante (700 x 450 x 1 210 mm), cette trottinette à trois roues n'est également pas des plus légères puisqu'elle pèse 29 kg. Mais ses atouts sont ailleurs ! Capable de manœuvrer dans un mouchoir de poche grâce à son angle de braquage réduit (59 cm), le C + walk peut aussi s'arrêter ou dévier de sa trajectoire en cas d'obstacle imprévu. Cela est rendu possible grâce à la présence d'un radar embarqué. Celui-ci anticipe le freinage en ralentissant l'engin à 2 km/h. Plus facile à prendre en main qu'un Segway, puisqu'il dispose de trois roues, le C+ walk T de Toyota propose cinq modes, allant de 2 km/h à 6 km/h, et un mode « rapide » qui permet d'atteindre les 10 km/h. Le tout se pilote depuis un poste de conduite très complet, avec des accélérateurs présents de chaque côté du système de direction, ainsi que des leviers de frein. L'écran permet de visualiser la vitesse, le mode sélectionné et les niveaux de batterie.

Plusieurs versions sont prévues. La première permet d'être utilisée debout, la deuxième dispose d'un siège et la troisième permet d'y fixer un fauteuil roulant. Dans cette dernière configuration, les roues arrière sont supprimées et la roue devient alors motrice. Signalons qu'en termes d'autonomie, l'engin est annoncé pour couvrir une distance de 14 kilomètres. Quant à son temps de recharge, l'opération requiert 2,5 heures. Quant au tarif, il est de 341.000 Yen, soit environ 2650 €.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.