Bosch, des motorisations et des vélos toujours plus connectés

Chargement en cours
Bosch, des motorisations et des vélos toujours plus connectés
Bosch, des motorisations et des vélos toujours plus connectés
1/5
© Motorlegend
A lire aussi

, publié le 3 septembre

Le motoriste allemand fait sa rentrée avec de nombreuses annonces dont certaines qui nous placent encore dans le futur ou tout du moins dans le moyen terme pour certaines.

Bosch lance le Smart System un environnement complet basé sur des équipements interconnectés. À la base nous retrouvons le moteur CX Performance dans une nouvelle mouture qui n'évolue pas sur le plan de la puissance avec un couple toujours fixé à 85 Nm. Ce qui change c'est toute la partie purement électronique afin de communiquer avec les autres éléments du Smart System. Notons que le mode Tour+ initié par Moustache fait son apparition afin de permettre à tout le monde de sorties plus longues sans s'épuiser dans les pentes positives.

Ce moteur pourra compter sur une nouvelle batterie PowerTube (la gamme destinée à s'intégrer dans le tube diagonal du vélo) qui atteint la capacité de 750 Wh. Cela apporte une autonomie supérieure de 20 % par rapport à la plus grosse batterie proposée jusqu'alors par Bosch (la PowerTube 625 Wh). Cette batterie est plus longue que les modèles actuels et nécessite donc des cadres repensés pour elle. Dommage. Sachez aussi qu'elle pèse son poids : 4,4 kg soit 0,8 kg de plus que la 625 Wh actuelle. Pour une recharge complète, il faudra compter 6 heures environ en utilisant le bloc secteur 4A.

Le cycliste pourra compter sur la nouvelle commande LED. Comme son nom l'indique, elle affiche par des Leds le niveau d'assistance choisi et le niveau de charge de la batterie. Elle donne un accès plus direct à la fonction Walk Assist qui pour rappel vous aide à pousser votre VAE jusqu'à 6 km/h. Ce bloc compact intègre la connectivité Bluetooth.

À cette télécommande s'associe logiquement une nouvelle console, l'ultra compacte Kiox 300. Particulièrement robuste, elle n'offre aucun bouton, car ils sont regroupés dans la télécommande Led. L'écran de 2 pouces très lisible est capable d'affiche des menus très clairs et lisibles dans toutes les conditions grâce à son capteur de luminosité.

Le cœur du système repose plus que jamais sur l'application eBike Flow entièrement repensée. Elle permet de mettre à jour « over the air » les composants tels que le Kiox 300 ou la commande Led. L'utilisateur pourra y retrouver toutes ses activités qui peuvent s'enregistrer automatiquement, mais aussi personnaliser les modes d'assistance à l'exception de l'eMTB. Notez que les fonctions de suivi d'activités peuvent se synchroniser avec les données Apple Santé. Il pourra aussi personnaliser l'interface de l'application en la mettant par exemple aux couleurs de la marque de son vélo. Mais c'est une première pierre à l'édifice, car d'autres nouveautés viendront encore renforcer l'utilité de l'application. En effet, Bosch évoque l'arrivée d'un « ConnectModule » qui sonnera l'arrivée d'une fonction antivol avec la géolocalisation du vélo en temps réel et le déclenchement d'une alarme sonore en plus bien entendu d'une notification dans l'application.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.