BMC Roadmachine AMP : un vélo de route à assistance électrique pour les sportifs

Chargement en cours
BMC Roadmachine AMP : un vélo de route à assistance électrique pour les sportifs
BMC Roadmachine AMP : un vélo de route à assistance électrique pour les sportifs
1/7
© Motorlegend
A lire aussi

, publié le 1 juillet

La marque suisse BMC lance son premier vélo de route à assistance électrique, le Roadmachine AMP, une machine haut de gamme qui soigne les détails.

Les ingénieurs de BMC expliquent qu'ils ont tardé à proposer un tel vélo, car les systèmes de motorisations proposés jusqu'à présent ne leur semblaient pas idéaux. Ils étaient selon eux trop typés pour les besoins des VTTisites ou au contraire pour les utilisateurs urbains. Ils ont fini par trouver chaussure à leur pied avec la motorisation Mahle X20.

Une assistance totalement intégrée et évolutive

Le cœur du système Mahle X20 est constitué d'un moteur prenant place dans le moyeu de la roue arrière. Il délivre un couple de 25 Nm avec une puissance de 250 W pour une assistance qui se coupe au-delà des 25 km/h bien entendu, histoire de se conformer à la loi. Ce moteur est alimenté par une batterie de 350 Wh intégrée au tube diagonal du vélo. Elle serait capable de lui offrir une autonomie de 140 km avec 3 000 m de dénivelé. L'ensemble du système pèse seulement 3 kg mais il est possible de faire encore plus léger. En effet, un technicien chez votre revendeur peut changer la batterie d'origine qui pèse 2 250 g par une plus petite affichant une capacité de 250 Wh. Cette opération permet de gagner 750 g sur la balance. Au contraire, pour ceux en quête d'une autonomie plus importante, BMC a développé le Range Extender. Il s'agit d'une batterie supplémentaire qui vient se placer dans le porte-bidon spécifique. Sa capacité est de 173 Wh et son poids dépasse à peine le kilogramme.

Un cadre en carbone

Le Roadmachine AMP adopte un cadre en carbone haut de gamme qui prévoit notamment le passage interne de tous les câbles. La fourche adopte le même matériau qui est totalement maîtrisé par le constructeur helvétique afin d'offrir un équilibre parfait entre rigidité et absorption des vibrations. L'ensemble reprend la technologie TCC pour Tuned Compliance Concept dans sa version endurance. Une géométrie savamment calculée pour une utilisation à la fois souple et rapide, confortable et performante. Le cadre offre un grand dégagement pour les pneus, 33 mm en l'occurrence, parfait pour ceux qui voudraient adopter des pneus plus larges que les 28 mm d'origine. Il sera même possible de lorgner du côté des montes gravel.

Trois déclinaisons

Le Roadmachine AMP est proposé en pas moins de six tailles (47, 51, 54, 56, 58 et 61). Trois déclinaisons jouant sur l'équipement sont proposées mais attention nous demeurons dans le très haut de gamme puisque le modèle le moins onéreux, le Roadmachine AMP Three, coûte déjà 5999 €. Il s'appuie sur une transmission Shimano 105 avec un double plateau (50 et 34 dents) et une cassette 11 vitesses 11-32 dents. Les freins à disque sont aussi des Shimano 105. Nous montons ensuite en gamme avec le Roadmachine AMP Two vendu 6999 €. Il se distingue par sa transmission à commande électrique SRAM Rival eTap avec un double plateau 46-33 dents et une cassette 12 vitesses 10-36 dents. Les freins sont signés SRAM. Enfin, tout en haut de la gamme, le Roadmachine AMP One rajoute encore 1000 euros à la facture. Il adopte un groupe SRAM plus luxueux et léger, le Force eTap, et des roues en carbone. BMC annonce ainsi que le One en taille 54 ne pèserait que 11,8 kg sans pédales.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.