Dossier

Tesla peut-il rester le roi de la voiture électrique ?

Quasiment inconnu il y a encore 15 ans, Tesla voit désormais son nom devenir aussi emblématique de la voiture électrique que Frigidaire l'est pour les réfrigérateurs. Mais sa position dominante est de plus en plus contestée par des constructeurs automobiles bien plus établis.

Sommaire du dossier

1. Un coup de poker

Un coup de poker©Mario Roberto Durán Ortiz

publié le 8 mars

Fondée, le 1er juillet 2003, par deux ingénieurs inconnus du grand public, Martin Eberhard et Marc Tarpenning, Tesla Motors, qui deviendra Tesla Inc. le 1er février 2017 ne gagne en notoriété qu'avec l'arrivée à sa tête, en 2008, d'un certain Elon Musk. Ce Sud-Africain est reconnu dans les milieux d'affaires depuis qu'il a fait de PayPal - une société qu'il a racheté en 2000 - le géant du paiement en ligne que nous connaissons aujourd'hui. Bien qu'il ne soit pas à l'origine du projet du Roadster, dont les premières ébauches datent de 2003, Elon Musk ne manquera pas d'ingéniosité pour faire connaître ce modèle dont les premiers exemplaires sont livrés en 2008. Basée sur le châssis de la Lotus Elise, la première Tesla ne rencontrera toutefois qu'un succès d'estime puisque seuls 2 680 exemplaires seront assemblés durant ses quatre années de carrière.

A lire aussi

La success-story Tesla commencera réellement avec la Model S. Dévoilée en 2009, soit trois ans avant que ne soient livrés les premiers clients, cette concurrente des Audi A8, BMW Série 7 et Mercedes Classe S est alors la seule voiture 100% électrique de sa catégorie. Cette auto fait surtout parler d'elle pour ses puissances qui semblent alors délirantes, avec un minimum de 564 ch, et son autonomie qui fait d'elle une électrique capable de longs trajets. Un Model S 85 annonce alors 426 km entre deux charges. En parallèle, Tesla débute le déploiement de ses Superchargers, des bornes dédiées aux modèles de la marque et dont les premières versions promettent 90 kW. En quelques mois, Tesla a résolu, sur le papier, deux des principales entraves au succès de la voiture électrique. A ce jour, presque 300 000 Model S ont été fabriquées, ce qui représente un excellent chiffre pour un modèle facturé en moyenne 100 000 €. De plus, la Model S, dont la version la plus puissante affiche désormais 1 020 ch, est la première voiture de série dont les logiciels peuvent être mis à jour à distance.

Depuis, la gamme Tesla s'est largement étoffée avec les Model X (2015), Model 3 (2017) et Model Y (2019). Sans oublier les Cybertruck et Roadster II, tous les deux promis pour la fin 2021. En 2020, Tesla a livré presque un demi-million de voitures, dont plus de 442 000 Model 3 et Model Y.

1 / 3

suivant

Sommaire du dossier

Vos réactions doivent respecter nos CGU.