Dossier

La moto électrique : mariage passion ?

Ils étaient des ennemis jurés... Et pourtant, quelques années après l'arrivée des premières voitures électriques, c'est au tour des grosses cylindrées de céder au chant de la fée électricité.

Sommaire du dossier

4. Toujours plus d'innovations

publié le 12 mai

D'autres constructeurs viennent aussi gonfler les rangs, à l'image de Damon Motorcycle, Energica ou encore Verge Motorcycles.

A lire aussi

Ainsi, la startup de motos électriques Damon se lance dans la production de sa moto électrique baptisée Hyperport. Une moto qui se rapproche de la philosophie du constructeur automobile Tesla, puisque le constructeur souhaite proposer une moto connectée et ultra-technologique permettant de détecter les dangers et risques de collision. L'avertisseur de danger fonctionne à l'aide de radars à 360°, de deux caméras situées à l'avant et à l'arrière de la moto et de retours haptiques dans le guidon. Au-delà de la sécurité, cette moto a tout d'une sportive. Forte d'une puissance de 200 chevaux, elle peut réaliser le 0 à 100 km/h en trois secondes et atteindre une vitesse de pointe de 320 km/h. L'autonomie ne serait pas en reste avec plus de 320 km en usage standard. Deux versions sont proposées : l'Hypersport HS et la Premier. Cette seconde se distingue par la présence de freins Brembo, d'une suspension Öhlins et d'un monobras en fibre de carbone. Comptez respectivement 22 400 euros et 35 580 euros.

Pour sa part, Energica est un constructeur déjà bien implanté, avec une gamme déjà fort complète. Cette année, le constructeur Italien dépoussière sa gamme et annonce l'arrivée de la Eva Ribelle. Ce nouveau modèle exploite un bloc batteries inédit. Offrant 21,5 kWh de capacité, il autorise une autonomie allant jusqu'à 400 kilomètres et des performances supérieures. Notons que quelques retouches cosmétiques ont également été apportés.

Ce nouveau bloc batterie profite également à trois modèles de la gamme qui seront baptisés « + ». Ainsi, les Ego+, Eva Ribelle et Eva EsseEsse9+ disposent d'un couple de 215 Nm sur la sportive et le nouveau roadster et de 200 Nm sur le roadster à phare rond. Le poids a également été abaissé de 5% sur tout le millésime 2020. Des modèles dont les prix commencent à 20 800 euros.

Enfin, Verge Motorcycles fait partie des derniers constructeurs à arriver sur le marché, avec la Verge TS, une moto au look méchant... Son moteur délivre une puissance maximale de 80 kW avec un couple ahurissant de 1000 Nm. Pour le reste, sa vitesse de pointe est bridée à 180 km/h et son autonomie atteint les 200 km sur voie rapide et 300 km en utilisation purement urbaine. Pure sportive, la TS s'offre les services Brembo pour le freinage et adopte une suspension Öhlins et dénote avec sa roue arrière orbitale. Comptez 24 990 euros.

Chargement en cours
Damon Hyperport
Damon Hyperport
1/3
© Damon

Sommaire du dossier

Vos réactions doivent respecter nos CGU.