Dossier

Les aides à l'achat d'un vélo à assistance électrique

Pour s'équiper de véhicules plus vertueux, l'état encourage l'achat de voitures électriques, notamment par le biais d'une prime. Mais qu'en est-il des vélos à assistance électriques en 2022 ? Là aussi, il existe de nombreuses aides pour s'équiper. Découvrons comment en profiter.

6. Prime à la casse de sa voiture

Prime à la casse de sa voiture©D.R.

publié le 24 juin

Depuis juillet 2021, les vélos à assistance électrique sont éligibles à la prime à la conversion. Contrairement aux autres aides à l'achat, la prime à la conversion s'adresse aux personnes souhaitant remplacer un vieux véhicule polluant par un VAE.

A lire aussi

Ainsi, en mettant son ancienne voiture diesel immatriculée avant 2011 ou essence immatriculée avant 2006, une prime fixée à 40% du coût d'acquisition du vélo dans la limite de 1500€ vous sera attribuée. Notez que le montant de la prime à la conversion est cumulable avec le montant de la prime vélo électrique. Cette prime est soumise à des conditions de revenu et devrait se poursuivre jusqu'au 1er janvier 2023. À ce titre, si vous habitez ou travaillez dans une zone à faible émission mobilité (ZFE) et que votre collectivité territoriale vous a versé une aide pour acheter ou louer un vélo à assistance électrique. Le montant de la surprime est identique à l'aide versée par la collectivité territoriale, dans la limite de 1 000 €. Pour en bénéficier, la mise au rebut du véhicule doit intervenir dans les trois mois précédents ou les six mois suivants la date de facturation dans le cadre d'une acquisition ou la date du 1er versement du loyer dans le cadre d'une location. Pour bénéficier de cette prime, votre revenu fiscal de référence doit être inférieur ou égal à 13 489 €.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.