Dossier

Toutes les clés pour acheter un vélo à assistance électrique d'occasion !

Avec une demande de plus en plus forte, le marché du VAE neuf se tend et profite aux modèles d'occasion. Mais comment être sûr de faire une bonne affaire ? Pour réaliser cet achat sereinement, suivez nos conseils qui vous permettront, très vite, de déceler les bonnes des mauvaises affaires.

8. Pouvez-vous disposer d'une aide à l'achat ?

Pouvez-vous disposer d'une aide à l'achat ?©D.R.

publié le 30 septembre

Les aides à l'achat pour un vélo à assistance électrique neuf peuvent davantage vous orienter vers ce choix, puisque l'on peut atteindre une remise allant jusqu'à 40 % du prix du vélo, faisant parfois de ce vélo neuf, un modèle au prix d'un modèle d'occasion.

A lire aussi

Toutefois, sachez que pour le même prix vous disposerez sûrement d'un modèle d'occasion plus haut de gamme et donc mieux équipé. En outre, les VTT AE, comme tout autre vélo typé « loisir » ne profitent pas d'aides à l'achat. Mais il reste une possibilité pour disposer d'une prime pour l'achat d'un vélo d'occasion. Grâce à la prime à la conversion, vous pouvez disposer d'une aide pour l'achat d'un vélo à assistance électrique neuf ou d'occasion. Celle-ci peut être versée en contrepartie de la mise au rebut d'un véhicule polluant (voiture thermique ancienne). Cette prime peut atteindre 3 000 € à condition que votre foyer fiscal soit en dessous de 6 300 euros par part (personnes à charge). Notez que dans les zones à faibles émissions (ZFE), l'État accorde une prime supplémentaire jusqu'à 1 000 € à condition d'avoir bénéficié d'une aide locale pour le même vélo. Enfin, le bénéfice de la prime à la conversion est également élargi au sein des familles. Considérant qu'il peut convenir, pour remplacer un même véhicule, d'acquérir plusieurs vélos, la mise au rebut d'un véhicule polluant donne désormais droit à l'attribution d'une prime à la conversion pour l'achat d'un vélo par personne dans le foyer.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.