Dossier

Les aides à l'achat d'un vélo à assistance électrique

Pour s'équiper de véhicules plus vertueux, l'état encourage l'achat de voitures électriques, notamment par le biais d'une prime. Mais qu'en est-il des vélos à assistance électriques en 2022 ? Là aussi, il existe de nombreuses aides pour s'équiper. Découvrons comment en profiter.

3. Les primes selon les régions

Les primes selon les régions©D.R.

publié le 24 juin

Comme nous venons de le voir, l'état délivre une aide à l'achat pour un vélo à assistance électrique de 200 euros, mais à condition que votre collectivité vous ait également délivré une prime. Pour savoir si vous pouvez en bénéficier, il suffit généralement de se rendre à sa mairie pour connaître les aides disponibles. Le montant de celles-ci est très variable d'une région à l'autre.

A lire aussi

Le cas Paris et Île-de-France Mobilité

Par exemple, si vous habitez Paris, la ville prend en charge 33% du prix d'achat HT, dans la limite de 400 € soit 20% à 25% de la valeur d'un VAE. Pour les habitants d'Île-de-France, ceux-ci peuvent bénéficier une aide à l'achat d'un vélo à assistance électrique jusqu'à 500 €, dans la limite de 50 % maximum du prix d'achat. Cette aide à l'achat est cumulable avec les aides apportées par les autres collectivités locales d'Île-de-France pour les mêmes types de vélos. Pour en bénéficier, il vous faudra obtenir l'aide de votre commune (si elle existe) avant de demander celle de la région, qui viendra en complément. En effet, si vous êtes éligible à 500 € d'aide de la part de la Région, mais que votre commune vous a déjà versé 200 € alors la Région Île-de-France vous versera 300 €. De fait, si vous remplissez toutes les conditions, vous pourrez par exemple cumuler les aides de l'État, celle de l'île de France et de votre commune et ainsi bénéficier d'une aide de 700 euros (200 euros de l'État, 300 euros de votre commune et 200 euros de l'île de France) !

Les aides des autres régions

Certaines régions vont encore plus loin dans la promotion à l'achat d'un vélo à assistance électrique. C'est notamment le cas Montpellier Méditerranée Métropole propose depuis le 1er novembre 2020 une aide universelle pour l'acquisition d'un vélo à assistance électrique.

En effet, une subvention d'un montant de 500 euros maximum, sans condition de ressource, est versée à tous les habitants de la Métropole de plus de 18 ans qui feront l'acquisition d'un vélo à assistance électrique neuf (VAE) acheté dans un magasin de la métropole. Une prime intéressante qui a surtout l'avantage d'être cumulable aux autres aides, sous condition de ressource cette fois. Ainsi, vous pouvez cumuler les 250 euros du département avec le chèque Hérault vélo (quotient familial inférieur à 27 086 €), 200 euros par la région avec l'écochèque mobilité (quotient familial inférieur à 25 660 €) et 200 euros par l'État (revenu fiscal de référence inférieur ou égal à 13 489 €), soit un total de 1150 euros ! Faites vite, ce dispositif s'arrêtera au 30/06/2022.

On retrouve des aides similaires dans les grandes métropoles, à l'instar de la métropole de Lyon-Villeurbanne qui propose une aide d'un montant maximal de 500 euros, et qui ne peut être équivalente à plus de 50% du prix d'achat du VAE, le département des Bouches-du-Rhône propose une aide représentant 25% du prix d'achat d'un VAE (plafond à 400 euros) et Toulouse Métropole subvention vélo électrique est de 1 000 euros pour les professionnels et de 250€ maximum pour les particuliers (aide soumise à des conditions de ressources).

Vos réactions doivent respecter nos CGU.