Dossier

La moto électrique : mariage passion ?

Ils étaient des ennemis jurés... Et pourtant, quelques années après l'arrivée des premières voitures électriques, c'est au tour des grosses cylindrées de céder au chant de la fée électricité.

3. De nouveaux acteurs

publié le 12 mai

Si d'autres constructeurs « plus généralistes » sont sur les rangs de l'électrification, certains se lancent tout simplement dans la production de motos... électriques, cela va sans dire. Ces jeunes sociétés, telles que Zero Motorcycles - créée en 2006 en Californie -, commercialisent depuis quelques années des motos entièrement conçues pour l'électrique. Si bien que désormais, ce n'est pas un modèle qui est annoncé, mais toute une gamme. Ainsi, pour 2020, Zero Motorcycles prévoit de lancer la FXS, une réédition de la Black Forest DSR et de nombreuses évolutions stylistiques et technologiques sur les autres modèles.

A lire aussi

Avec son look sage, la FXS 11 kW est un modèle de super-motard urbain. Le constructeur a décidé de l'adapter en version 11 kW, donc accessible au permis A1, après le succès des deux précédentes S et DS 11 kW lancées en Europe et toujours disponibles. Les modèles SR 14,4 kWh et de DSR 14,4 kWh profiteront par la même occasion de prix plus avantageux.

Tarform fait également partie de ces nouveaux constructeurs. Les modèles produits s'articuleront autour d'une plateforme modulaire facilitant la personnalisation. Les motards seront en mesure de changer diverses pièces au fil du temps, par exemple en échangeant la batterie par un modèle de plus grande capacité. La Tarform de base dispose d'une batterie offrant une autonomie de 145 km en ville et de 80 km sur autoroute. La durée de charge devrait être légèrement inférieure à 4 heures, ou environ 2 h 50 pour une charge de 80 %. La Tarform intègre un certain nombre de « fonctionnalités intelligentes » qui optimiseront l'expérience de conduite en surveillant l'état de la moto. Celles-ci avertiront le motard sur son smartphone en cas de défaillance. Cette moto néo-rétro devrait afficher de belles performances, même si le constructeur préfère encore rester secret... Par contre, le prix, lui est connu : 18 000 dollars environ (soit près de 16 400 euros).

Et si vous voulez un Café Racer encore plus extravagant, alors ne cherchez pas plus loin que cette moto Arc Vector. Arc a été fondée par Mark Truman, l'ancien responsable de la White Space de Jaguar (la division qui propose toutes les idées les plus folles). Truman et son équipe ont développé la Vector, un modèle qui affiche 95 kW et qui permet d'atteindre une vitesse de 241 km/h. Les accélérations sont tout aussi folles, puisque le 0 à 100 est abattu en seulement 2,7 secondes. L'autonomie est estimée à 193 km sur l'autoroute ou à 274 km en ville. Seulement 355 unités seront produites, ce qui poussera le prix à 117 000 dollars (soit environ 106 500 euros). Enfin, si elle sort un jour, car la société est actuellement en liquidation... Mais un repreneur pourrait relancer le projet rapidement.

Si vous pensiez avoir tout vu en matière de style, allez faire un tour chez le constructeur autrichien Johammer. Celui-ci a développé une drôle de moto qui revendique une autonomie de 200 km. Pour réaliser cette prouesse, la Johammer (contraction du nom et prénom de son concepteur Johann Hammerschmid, DG de Hammerschmid Maschinenbau GmbH) utilise un cadre minimaliste recouvert d'une pseudo-carrosserie qui lui confère une esthétique somme toute particulière. Ce cruiser électrique est également doté d'une batterie de 12,7 kWh. Le temps de charge à 80 % est de 3 h 30. Les batteries (Panasonic) sont garanties 8 ans et +100 000 km. Son moteur de 11 kW (15 ch) logé dans la roue arrière la rend accessible aux permis B comme équivalents 125 cm3 thermique, avec une vitesse maxi bridée à 120 km/h et un système de récupération d'énergie au freinage.

Plus connue des adeptes de motocross, la marque italienne Tacita lance sa première machine conçue pour la route. La Tacita T-Cruise Urban affiche une autonomie allant de 110 à 220 kilomètres selon que l'on opte pour la batterie de 9 ou 18 kWh. Ce modèle est proposé en quatre niveaux de puissance, de 11 à 44 kW. Commercialisée début 2020, avec des prix qui commencent à 11 965 euros (version T15 d'une puissance de 11 kW avec une batterie 9 kWh) et qui vont jusqu'à 19 252 euros (T65 de 44 kW et batterie 18 kWh).

Chargement en cours
Zero Motorcycles SRF
Zero Motorcycles SRF
1/5
© Zero Motorcycles

Vos réactions doivent respecter nos CGU.