Dossier

Toutes les clés pour acheter un vélo à assistance électrique d'occasion !

Avec une demande de plus en plus forte, le marché du VAE neuf se tend et profite aux modèles d'occasion. Mais comment être sûr de faire une bonne affaire ? Pour réaliser cet achat sereinement, suivez nos conseils qui vous permettront, très vite, de déceler les bonnes des mauvaises affaires.

4. Ce qu'il faut savoir pour réaliser un bon achat

Ce qu'il faut savoir pour réaliser un bon achat©D.R.

publié le 30 septembre

Lors de l'achat d'un vélo à assistance électrique d'occasion à un particulier, il est toujours conseillé de réaliser un contrat d'achat. Celui-ci doit contenir toutes les données pertinentes sur le vélo électrique et des informations sur le vendeur et l'acheteur.

Ce contrat doit indiquer la marque du vélo, le modèle, le numéro de cadre, les défauts éventuels, le prix d'achat et l'adresse des deux parties. Si possible, le vendeur doit vous fournir la facture d'achat. Cela vous permettra de bénéficier de la garantie si elle court encore, de vous faire indemniser auprès de votre assurance en cas de vol ou d'accident et de vous ôter tout doute sur l'origine du vélo. Notez toutefois que, même si la garantie légale est de 2 ans, certaines clauses limitent son application au premier acheteur seulement. Par exemple, bien souvent, les cadres ne sont plus garantis en cas de revente.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.