Dossier

Bien choisir son assurance

Déchiffrer un contrat d'assurance auto est, pour le commun des automobilistes, un véritable casse-tête. Il n'est pourtant nullement question d'opter pour telle ou telle police au hasard ou, pire encore, de s'en passer. Quelques connaissances de base suffiront ainsi à vous permettre de choisir le contrat le plus adapté à votre situation et à votre auto.

5. Véhicules haut de gamme, sportifs ou de collection : comment les assurer ?

Véhicules haut de gamme, sportifs ou de collection : comment les assurer ?©Carlo d'Agnolo

publié le 12 mars

Nombre d'assureurs ne sont pas capables de proposer des contrats adaptés à des véhicules sortant de l'ordinaire. Certains refusent d'ailleurs ce type de modèles. Pourtant, vu les valeurs et la technicité de ces derniers, mieux vaut avoir une couverture adaptée.

A lire aussi

Voiture haut de gamme. Selon les assureurs, cette notion regroupe les autos dont la valeur minimales va de 30 000 à 50 000 €. Des voitures qui incluent des matériaux nobles (cuir, boiseries, aluminium...) et/ou des équipements de haute technologie (connectivité, aides à la conduite...) et qui requièrent donc un spécialiste en cas de réparation suite à un accident. Les contrats pour les modèles haut de gamme prévoient le recours systématique, sauf avis contraire du propriétaire, à un concessionnaire de la marque en cas de réparation ou de panne.

Voiture sportive. La connotation sportive d'une auto est une notion particulièrement large. Naturellement, on y intègre les modèles des marques prestigieuses telles que Aston Martin, Ferrari ou encore Porsche. Mais les GTI et assimilés mettent aussi mal à l'aise certains assureurs. Comme pour les véhicules haut de gamme, il sera préférable de souscrire une police qui vous garantira les services d'un concessionnaire pour les marques les plus prestigieuses, mais aussi d'un spécialiste au sein des réseaux des marques grand public (spécialiste Renault Sport chez Renault, estampillé Audi Sport chez Audi...).

Voiture de collection. Hormis une poignée d'entre eux, les assureurs ordinaires ne proposent pas de contrats adaptés aux modèles de collection (qu'ils soient titulaires de la carte grise du même nom ou pas). L'usage de ce genre d'autos étant généralement très spécifique (peu de kilomètres parcourus, usage principalement à la belle saison, un seul conducteur...), il est préférable de s'adresser à des spécialistes de ce domaine. En cas de dommage, ils auront systématiquement recours à des experts des véhicules anciens.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.