Dossier

Made in France : les constructeurs les plus vertueux

Depuis quelques années, certains consommateurs se focalisent sur les produits fabriqués dans l'Hexagone. Pour nos politiques, il s'agit même d'un acte civique. Mais, en matière d'automobile, les marques les plus à la pointe en la matière sont-elles celles que l'on croit ?

1. Une notion toute relative

Une notion toute relative©D.R.

publié le 31 janvier

Si, dans certains pays, le patriotisme économique est une réalité depuis des décennies, en France, après une timide tentative dans les années 1990 avec le slogan « Nos emplettes sont nos emplois », ce n'est réellement qu'en 2011 que la question est prise à bras le corps. Cette année est mise en place l'appellation Origine France Garantie.

A lire aussi

Pour obtenir ce fameux label, un produit doit « prendre ses caractéristiques essentielles en France » et au moins la moitié de son prix de revient unitaire doit être acquis dans l'Hexagone. En matière d'automobile, cela passe donc forcément par un assemblage final dans notre pays. Mais, au vu de la chute de le production tricolore depuis de nombreuses années, le concept ne fonctionne pas vraiment dans ce domaine. Alors que 3 768 993 autos étaient fabriquées dans l'Hexagone en 1990, elles n'étaient plus que 2,2 millions en 2018. Et la situation devrait s'aggraver dès cette année puisque les analystes ne prévoient pas plus d'1,8 million d'autos Made in France. Si cette baisse n'incombe pas directement aux automobilistes, elle démontre toutefois que ceux-ci sont peu regardants sur l'origine de leur nouvelle voiture au moment de signer le bon de commande. Quant à ceux qui souhaitent, envers et contre-tout, acquérir un véhicule « bien de chez nous », voici de quoi les éclairer.

1 / 3

suivant

Vos réactions doivent respecter nos CGU.