Dossier

Les Français deviennent-ils plus agressifs au volant ?

Que celui qui n'a jamais proféré d'insulte, même à voix basse contre un autre automobiliste ou effectué une manœuvre « un peu limite » au volant lève la main. De plus en plus de Français trouvent les conducteurs agressifs. Une simple impression ou un constat justifié ?

Sommaire du dossier

2. Une conduite aux conséquences potentiellement désastreuses

Une conduite aux conséquences potentiellement désastreuses©D.R.

publié le 18 novembre

Un Français sur cinq ne se reconnait pas lorsqu'il est au volant. C'est l'un des constats faits par le 10è baromètre annuel de la conduite responsable, publié par la Fondation Vinci Autoroutes. Pour la première fois, ce sondage, réalisé auprès de 12 400 automobilistes de 11 pays européens différents, interrogeait ainsi ces sondés sur leur état d'esprit lorsqu'ils conduisent. Et il en ressort que 21% d'entre eux considèrent être plus agressifs lorsqu'ils sont au volant qu'en temps normal. Un chiffre qui grimpe même à 28% concernant les automobilistes franciliens. La conduite urbaine rend-elle encore plus fou ?

A lire aussi

Selon une autre étude, réalisée cette fois-ci par Artemik pour le compte d'Autoescape, 74% des Français interrogés se mettent au moins une fois par mois en colère alors qu'ils se trouvent au volant. Les principales raisons invoquées sont le non-respect du code de la route par d'autres automobilistes dans 69% des cas, les embouteillages pour 38%, les conducteurs peu sûrs d'eux et le non-respect des limitations de vitesse pour 37% et ceux qui roulent trop lentement pour 32%. En résumé, l'enfer, et la source de la colère sur la route, ce sont les autres.

Continuons ce terrifiant inventaire en signalant, selon la Fondation Vinci Autoroutes, que 56% des Français klaxonnent les automobilistes qui les énervent, 34% les « collent » et 18% descendent carrément de leur voiture pour s'expliquer. Cela fait des conducteurs hexagonaux les deuxièmes pires d'Europe, juste derrière les Grecs. Une médaille d'argent dont on se serait franchement passer.

Parmi les infractions le plus souvent reconnues par nos compatriotes, on note les excès de vitesse pour 91% d'entre eux, l'oubli du clignotant pour dépasser ou changer de direction pour 57% et l'envoi de mails ou de SMS pour 27%. Des comportements inappropriés qui engendrent fatalement des accidents parfois graves.

Pour l'anecdote, l'étude Artemik pour Autoescape a fait le classement des marques que conduisent les conducteurs les plus agressifs. Le top 5 est ainsi constitué des propriétaires d'Audi, Kia, BMW, Mercedes et Chevrolet. En fond de tableau, on trouve les possesseurs de Volkswagen, Renault, Ford, Peugeot, Nissan et Toyota. Sachant que, dans tous les cas, les hommes sont plus coutumiers de ce comportement que les femmes.

Sommaire du dossier

Vos réactions doivent respecter nos CGU.