Dossier

Equipements de sécurité : quel est leur rôle exact ?

Depuis plusieurs décennies, les constructeurs automobiles nous abreuvent de sigles plus ou moins barbares censés augmenter le niveau de sécurité de nos autos. Mais cet empilement n'a parfois guère plus qu'une vocation marketing.

Sommaire du dossier

2. Sécurité active

Sécurité active©Dietmar Jannsen

publié le 7 juillet

Ces équipements ont vocation à réduire le risque d'accident, principalement en agissant sur le comportement routier de la voiture. Certains visent même à compenser les erreurs d'inattention du conducteur.

A lire aussi

ACC (Adaptive Cruise Control, régulateur de vitesse adaptatif) : grâce à un radar situé à l'avant du véhicule, il permet de conserver une distance minimale de sécurité avec le véhicule qui précède. Si celui-ci freine, votre auto le fera aussi. Il en est de même pour les accélérations dans la limite de la vitesse que vous avez programmée. Les plus sophistiqués sont dotés d'une fonction Stop & Go qui leur permet d'aller jusqu'à l'arrêt complet puis de redémarrer. Une fonction utile dans les embouteillages.

ABS (Anti-Blockiert System, système anti-blocage): Lorsqu'une amorce de blocage se fait sentir, lors d'un freinage, sur l'une ou la totalité des roues, il relâche légèrement la pression de freinage de façon à pouvoir conserver le pouvoir directionnel. Lorsqu'il se déclenche, on ressent un effet de dribble, parfaitement normal, dans la pédale de frein. Il convient alors de continuer à la presser au maximum.

Avertisseur de somnolence / détecteur de fatigue : à partir de capteurs implantés dans le volant et/ou d'une caméra braquée sur le conducteur, il est capable de repérer une baisse d'attention de celui-ci et de lui indiquer qu'il est temps de faire une pause.

ESP (Electronic Stability Program, programme électronique de stabilité) : en agissant sur le freinage de l'une ou de plusieurs roues, il permet de limiter les risques de dérapage et maintient, dans les limites des lois de la physique, la voiture sur sa trajectoire. Il équipe désormais toutes les voitures neuves vendues en Europe.

Front Assist (freinage autonome d'urgence) : lorsque la pression sur la pédale de frein n'est pas suffisante pour éviter un obstacle, fixe ou pas (voiture, deux roues, piéton...), il freine par lui-même la voiture au maximum de ses capacités.

Lane Assist (aide au maintien en ligne) : ce système réagit si une ligne blanche, continue ou pas, est franchie sans que n'ait été activé le clignotant. Du simple rappel - par signal sonore ou vibrations dans le siège conducteur ou le volant - au dispositif actif, il agit sur la direction pour reprendre la trajectoire normale. Il existe sous plusieurs variantes.

Side Assist (détecteur d'angles morts) : il vous avertit, le plus souvent par une lumière orange dans le rétroviseur extérieur, qu'un autre véhicule se trouve dans l'angle mort. Certains agissent même sur la direction si vous commencez à vous déporter en direction de ce véhicule.

Sommaire du dossier

Vos réactions doivent respecter nos CGU.