Dossier

Bien choisir son assurance

Déchiffrer un contrat d'assurance auto est, pour le commun des automobilistes, un véritable casse-tête. Il n'est pourtant nullement question d'opter pour telle ou telle police au hasard ou, pire encore, de s'en passer. Quelques connaissances de base suffiront ainsi à vous permettre de choisir le contrat le plus adapté à votre situation et à votre auto.

3. Résiliation du contrat par l'assureur : comment l'éviter ?

Résiliation du contrat par l'assureur : comment l'éviter ?©D.R.

publié le 12 mars

Cela peut sembler injuste mais un assureur peut, au minimum deux mois avant l'échéance annuelle de votre police, résilier celle-ci par une simple lettre envoyée en recommandé. Un acte qui n'est pas sans conséquence pour l'assuré : il est alors inscrit sur un fichier commun à l'ensemble des compagnies et mutuelles, l'Agira, et aura toutes les peines du monde à trouver un nouvel assureur, ou alors à des conditions (couvertures, primes) très difficilement acceptables. Une telle décision peut toutefois être anticipée. Sachez que, si durant les trois dernières années vous avez déclaré plus de deux sinistres, qu'ils soient majeurs ou minimes, et que vous en soyez responsable ou pas, vous basculez automatiquement dans la catégorie des clients à risques, avec une forte probabilité d'être mis à la porte. Si vous avez atteint le nombre de sinistres critiques, commencez à démarcher d'autres compagnies et prenez ainsi l'initiative de la résiliation. Vous vous éviterez bien des problèmes, même si la facture est, au final, un peu plus élevée.

A lire aussi

Une fois l'avis de résiliation reçu, tout n'est pas encore perdu. Contactez immédiatement votre assureur en lui demandant de vous laisser l'initiative de cette résiliation, ce qui vous permettra d'éviter la notification dans l'Agira. Si vous êtes titulaire de plusieurs contrats auprès de la même compagnie (autres véhicules, habitation, assurance-vie...), argumentez en affirmant que s'ils résilient un seul d'entre eux, vous irez voir ailleurs pour l'ensemble. Une menace facile à mettre en œuvre depuis l'avènement de la loi Hamon de 2015, qui autorise la résiliation de tout contrat à tout moment si celui-ci a été signé il y a plus de 12 mois.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.