Dossier

Acheter une électrique d'occasion

Longtemps marginales sur le marché de l'occasion, les voitures électriques y sont désormais disponibles en nombre. Avec des prix bien plus digestes qu'en neuf, elles séduisent de plus en plus d'automobilistes. Mais s'en porter acquéreur nécessite quelques vérifications spécifiques.

Sommaire du dossier

2. Quelle électrique est faite pour vous ?

Quelle électrique est faite pour vous ?©D.R.

publié le 29 juillet

La première question qui doit vous venir à l'esprit est de savoir si une voiture électrique est, ou pas, adaptée à vos besoins et à votre usage . Si vous êtes VRP et devez parcourir plusieurs centaines de kilomètres par jour, les temps de recharge seront rédhibitoires pour vous. Du moins en l'état actuel du réseau de recharge public. La question de la recharge est d'ailleurs un point important. Pensez que vous aurez besoin de brancher régulièrement, voire quotidiennement, votre auto. L'idéal, notamment parce que cela permet de faire les « pleins » les moins coûteux, est de pouvoir se connecter chez vous. 100 km d'autonomie vous coûteront alors entre 1,50 et 2 €.

A lire aussi

Si vous n'avez pas accès à une prise à votre domicile, il faudra vous renseigner sur les bornes publiques disponibles à proximité des lieux que vous fréquentez, mais également sur le coût auquel elles facturent le kWh. Dans certains cas, celui-ci est si élevé que le coût kilométrique sera supérieur à celui d'une voiture thermique !

Les questions suivantes sont celles qui prévalent à l'achat de toute automobile. Il s'agit de cerner vos besoins, notamment en matière d'espace ou encore de volume de coffre. Même si l'offre sur le marché de l'occasion est moins vaste que sur celui du neuf, il existe tout de même des modèles pour tous les goûts : de la mini-citadine à la grande routière , en passant par les SUV de toutes tailles ou encore les utilitaires .

Une fois décidé sur le type de véhicule, étudiez votre budget. Par rapport à un véhicule thermique, vous pourrez prendre en compte que le budgets « carburant », entretien et, le plus souvent assurance, seront moins élevés que sur une essence ou une Diesel. Vous pourrez donc revoir votre enveloppe destinée à l'achat en conséquence.

De ce budget achat découlera le plus souvent la capacité de votre acquisition à parcourir de longues distances sans avoir besoin d'être rechargée. En effet, au fil des années, les progrès en matière de capacité de batterie ont fortement progressé. Ainsi, une Zoé de 2011 disposait d'une batterie de 23,3 kWh, celle de 2012 un accumulateur de 52 kWh. L'autonomie moyenne, qui profite du développement de moteurs moins gourmands, est ainsi passée de 150 à 350 km. En parallèle, de nombreux modèles proposent plusieurs tailles de batteries.

Pouvoir investir davantage n'est donc pas seulement gage, comme c'est le cas d'une thermique, de pouvoir s'offrir un modèle moins âgé et/ou moins kilométré, mais également offrant une meilleure autonomie .

On trouve aujourd'hui des voitures électriques accessibles au plus grand nombre. Des citadines pures telles que les Citroën C-Zero et Peugeot iOn exigent au moins 7 000 €. Pour un modèle plus polyvalent, du type d'une Renault Zoé, comptez également un minimum de 7 000 €. Enfin, un modèle familial exigera pas moins de 20 000 €. En ce qui concerne une poignée d'autos, telles que les premières Renault Zoé, gardez à l'esprit qu'il vous faudra louer la batterie. Ce sont donc, au bas mot, 50 € qu'il vous faudra débourser chaque mois. En contrepartie, le moindre pépin sera à la charge du constructeur, ce qui peut aller jusqu'au remplacement de la batterie par une neuve.

Sommaire du dossier

Vos réactions doivent respecter nos CGU.