Dossier

Bien choisir ses pneus été

Le thermomètre se décidant, enfin, à remonter, il est temps de remises gants, écharpes... et pneus hiver. Si ces derniers vous ont permis d'affronter les frimas sans dommage, leurs équivalents été seront bien plus efficace passé une certaine température. Mais pas question de changer de gomme au hasard. Nos conseils vous permettront d'offrir à votre automobile préférée le meilleur lien possible entre le bitume et elle.

2. Quel pneu été pour quelle auto ?

Quel pneu été pour quelle auto ?©D.R., D.R.

publié le 16 avril

Les références ne manquent pas au rayon pneus, et il n'est pas facile de s'y retrouver pour un néophyte. Si certains constructeurs, tels qu'Audi, Porsche ou Ferrari, indiquent clairement quels modèles sont fortement recommandés pour leurs modèles, la plupart du temps, c'est au propriétaire de faire son choix seul. Si, pour des autos « standard », les pneus milieu de gamme des grandes marques, que l'on appelle « polyvalents » suffisent, lorsque l'on veut équiper une voiture plus lourde et/ou plus puissante, il est nécessaire de s'orienter vers l'un des trois types de pneu sport.

A lire aussi

Pneus sportifs ou « Performances »

Réservé, il y a quelques années, à certains modèles haut de gamme, ce type de pneu se trouve désormais fréquemment sur des compactes de milieu de gamme et sur la majorité des familiales et routières. Certaines petites sportives y ont également recours. Ces pneus se distinguent par leur structure spécifique, qui permet de maximiser le contact avec la chaussée, et leurs gommes capables d'encaisser des contraintes supérieures, à l'accélération comme au freinage, que les polyvalents. Favorisant le confort plus que la performance pure, ils font l'objet, depuis quelques années, de recherches tendant à réduire leur influence sur la consommation de carburant.

Pneus hypersport ou « Hautes Performances »

Développés pour les modèles les plus performants du marché, ces pneus favorisent la sécurité avant tout. Ce sont d'ailleurs souvent les descendants directs de ceux utilisés en compétition, et on ne les trouve ainsi qu'au catalogue des grands manufacturiers. Parmi les lignes directrices de leur cahier des charges, on trouve la capacité d'encaisser les contraintes induites par des vitesses supérieures à 250 km/h. L'accroche du pneu sur le bitume est donc primordiale, tout comme l'évacuation la plus parfaite de l'eau à haute vitesse, afin de supprimer presque totalement les risques d'aquaplaning. Ce type de pneu est recommandé pour un usage régulier sur circuit.

Pneus Semi-Slicks

Cette dernière catégorie flirte avec la limité légale en matière de pneu à usage routier, avec des rainures les moins nombreuses possibles. Si leur adhérence sur le sec est au top, ces pneus perdent presque toutes leurs qualités sous la pluie. A réserver, donc aux voitures qui ne seront utilisés que très occasionnellement sur route ouverte. Certains constructeurs les proposent pourtant en première monte optionnelle sur une poignée de modèles. A choisir en connaissance de cause.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.