Dossier

Bien choisir ses pneus été

Le thermomètre se décidant, enfin, à remonter, il est temps de remises gants, écharpes... et pneus hiver. Si ces derniers vous ont permis d'affronter les frimas sans dommage, leurs équivalents été seront bien plus efficace passé une certaine température. Mais pas question de changer de gomme au hasard. Nos conseils vous permettront d'offrir à votre automobile préférée le meilleur lien possible entre le bitume et elle.

5. Qu'est-ce qu'un pneu homologué constructeur ?

Qu'est-ce qu'un pneu homologué constructeur ?©D.R., D.R.

publié le 16 avril

Plutôt que de piocher dans les nombreuses références que proposent les manufacturiers, certaines marques, premium et de prestige, ont des exigences particulières quant aux caractéristiques des pneus qu'elles vont installer en première monte. Pour cela, elles établissent un cahier des charges plus ou moins exigeant selon le type de modèle chargé de le recevoir.

A lire aussi

Ensuite, elles font subir une batterie de tests aux pneus proposés par les fabricants puis décident d'en homologuer tout ou partie. Ces pneus reçoivent un marquage spécifique pour indiquer qu'ils ont été validés par tel ou tel constructeur : A0 et R0 pour Audi, * pour BMW, J pour Jaguar, LR pour Land Rover M0 pour Mercedes... Lorsque vous remplacerez ces pneus, rien ne vous oblige à acquérir ces pneus homologués, l'essentiel, et le point légal, étant que les nouvelles gommes répondent aux différents critères, en matière de taille, d'indice de charge et de vitesse, que le constructeur a déclaré aux autorités pour chacun de ces modèles. Naturellement, si vous faites changer vos pneus chez un concessionnaire de la marque, celui-ci installera systématiquement des pneus ayant reçu l'homologation constructeur. La donne est différente si votre auto est un modèle à hautes performances. Dans ce cas, les cahiers des charges sont très contraignants et seule une poignée de pneus sont capables d'y répondre. Par exemple, les pneus marqués RO et/ou M3 sont adaptés, respectivement, aux Audi RS et BMW M3. Les performances de ces autos et les contraintes qu'elles font subir aux pneus « interdisent » de faire un choix qui ne serait pas homologué par la marque. Pour les GT ou sportives du type Aston Martin, Ferrari et certaines Porsche, il n'est pas question de passer outre. Certains assureurs peuvent, sur ce genre de modèle, refuser de vous couvrir si votre auto est « mal chaussée » et le constructeur va considérer ce manquement comme aussi grave que l'utilisation de pièces détachées qui ne soient pas d'origine. C'est une contrainte à ne pas négliger, sachant que des modèles ne sont homologués qu'avec un seul pneumatique. Pour une Porsche 918 Spyder, par exemple, pas d'autres choix possibles que des Michelin Pilot Sport Cup 2.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.