Dossier

Malus écologique 2020 : un pas en avant, un pas en arrière

Dans son projet de Loi de finances pour l'année prochaine, le Gouvernement a inclus ses propositions concernant le malus écologique. Fait inédit, deux barèmes sont prévus, à cause de l'entrée en vigueur des nouvelles mesures d'homologation suivant le cycle WLTP.

Sommaire du dossier

1. Plus d'une décennie de bonus-malus

Plus d'une décennie de bonus-malus©D.R.

publié le 28 octobre

C'est au lendemain du Grenelle de l'environnement, qui s'est déroulé en octobre 2007, qu'est mis en place ce système maniant bâton et carotte pour les acheteurs de véhicules neufs. Entré en vigueur le 1er janvier 2008, il permet à ceux qui acquièrent une voiture émettant moins de 130 g/km de CO2 de toucher un coup de pouce de l'Etat, dont le montant varie entre 100 et 5 000 euros. Thermiques, hybrides et électriques sont concernées. A l'inverse, les modèles rejetant plus de 160 g/km de CO2 valent à leurs propriétaires une taxe comprise 200 et 2 600 euros. Au fil des ans, les possibilités de toucher un bonus ont fondu comme neige au soleil. Aujourd'hui, seules les voitures électriques y ont droit, dans la limite de 27% de leur valeur ou 6 000 euros. En revanche, le nombre de Français devant s'acquitter d'un malus ne cesse de croitre. A l'heure actuelle, toutes les autos émettant 117 g/km de CO2 ou plus sont impactées. A noter que les émissions sont mesurées selon le protocole d'homologation NEDC, dont les jours sont comptés.

A lire aussi

Jugeant sans doute que la punition n'était pas encore assez sévère (à moins qu'il ne s'agisse de renflouer les caisses de l'Etat), le Gouvernement a annoncé un nouveau barème pour le 1er janvier 2020. Fait inédit, celui-ci sera remplacé dès le 1er juin prochain. Pour l'automobiliste lambda, il va devenir difficile de s'y retrouver. Et les conséquences risquent d'être celles que l'on connait presque toujours lorsque l'incertitude règne : une baisse notable des ventes de voitures neuves dans l'Hexagone. Mais faut-il vraiment craindre ces deux nouveaux barèmes ?

1 / 3

suivant

Sommaire du dossier

Vos réactions doivent respecter nos CGU.