Dossier

Boites automatiques : des ventes qui décollent enfin

Longtemps boudée par les Français, la boite automatique voit sa cote d'amour augmenter de façon exponentielle depuis quelques années. L'Hexagone est-il en train de suivre le sillon tracé par les Etats-Unis et le Japon depuis plusieurs décennies ?

1. Les Français se laissent séduire

Les Français se laissent séduire©Hatsukari715, Hatsukari715

publié le 17 mai

Longtemps, les modèles à boite automatique ont été considérés comme des « voitures de vieux » que tout amateur de conduite digne de ce nom honnissait. Plus de 98% des voitures neuves vendues chaque année dans l'Hexagone étaient alors dotées d'une pédale d'embrayage. Les choses ont commencé à frémir avec le changement de siècle... et la démocratisation de cette technologie. En 2006, 8% des acheteurs d'autos neuves avaient opté pour une automatique. En 2016, c'est un client neuf sur quatre qui a fait ce choix !

A lire aussi

Pour autant, la France a encore un wagon de retard sur ses voisins allemands et britanniques. En Suisse, le seuil des 50% a été franchi l'année passée. Mais les champions du genre restent tout de même les Japonais et les Nord-Américains avec plus de 95% des immatriculations réalisées avec ce type de transmission. Dans ces pays, la plupart des modèles ne proposent d'ailleurs pas du tout de boite manuelle. Un tsunami qui pourrait bien finir par toucher nos côtes, car si la « BVA » n'est pas exempte de défauts, ses atouts convainquent en général quiconque essaie un tel véhicule.

1 / 4

suivant

Vos réactions doivent respecter nos CGU.