Road Trip

Deux jours sur les routes du Morvan

Voilà un week-end qui évoque la nature. Mais le Morvan, ce n'est pas seulement du vert à perte de vue. C'est également un territoire historiquement et gastronomiquement riche, que nous vous proposons de découvrir au détour des routes de son parc naturel.

Sommaire du dossier

4. Jour 2 : Chastellux-sur-Cure - Lac du Crescent - Quarré-les-Tombes

Jour 2 : Chastellux-sur-Cure - Lac du Crescent - Quarré-les-Tombes ©Blay Foldex - Cartes, plans, guides

publié le 13 août

Quittez Pontaubert en direction du sud, par la D59, jusqu'à Menades où vous bifurquerez à gauche sur la D142. Environ 300 m plus loin, prenez la petite route à gauche.

A lire aussi

Vous arriverez ensuite à un croisement entre la D127 et la D36. Empruntez cette dernière, encore sur votre gauche. Elle devient D20 dans la Nièvre, mais poursuivez durant quelques kilomètres. Ceci vous mènera au croisement avec la D944, que vous prendrez sur la droite pour aller au château de Chastellux-sur-Cure (3). Celui-ci étant mal indiqué, suivez le panneau « Rue Perrin/Rue de la Croix ». Vous aurez alors rendez-vous avec plus d'un millénaire d'Histoire. En quittant ce château, reprenez la D944 sur la droite en direction du lac du Crescent (4). Vous pourrez y apprécier la tranquillité qui règne sur les rives de cette retenue d'eau artificielle. Traversez ensuite le lac par la D518 en direction de Marigny-l'Église, ou bifurquerez à gauche sur la D128. Dans l'Yonne, cette dernière devient la D55. Continuez jusqu'à Quarré-les-Tombes (5). L'incontournable de ce village, c'est son église qui, bien que reconstruite au XVIe siècle, contient 112 sarcophages mérovingiens.

Chargement en cours
Aux confins de la Bourgogne et du Nivernais, le château de Chastellux est planté sur un pic rocheux surplombant la Cure. Son parc, d'après les archives, a été aménagé par Le Nôtre, qui aménagea aussi celui de Versailles.
Aux confins de la Bourgogne et du Nivernais, le château de Chastellux est planté sur un pic rocheux surplombant la Cure. Son parc, d'après les archives, a été aménagé par Le Nôtre, qui aménagea aussi celui de Versailles.
1/4
© OT du Grand Vézelay

Sommaire du dossier

Vos réactions doivent respecter nos CGU.