Dossier

Bien préparer sa voiture pour partir en vacances

Avant de prendre un repos estival bien mérité, vous n'avez rien laissé au hasard. Choix du lieu, de l'hébergement, des endroits à voir ou de la plage pour bronzer... vous avez pensé à tout. Mais avez-vous porté autant de soin à préparer votre auto à ce périple ?

Sommaire du dossier

2. Faites un check-up complet

Faites un check-up complet©Dvortygirl

publié le 18 juin

Faites les niveaux :

A lire aussi

huile, liquide lave-glaces, liquide de refroidissement... les fluides ne manquent pas à bord d'une voiture. Et si l'un d'entre eux venait à manquer, le trajet pourrait devenir un enfer. Votre sécurité (présence massive d'insectes écrasés sur le pare-brise par exemple) ou la santé de votre moteur peuvent être en jeu. Si vous êtes amené à acheter l'un de ses produits pour compéter un manque, assurez-vous de vous procurer la référence exacte de celui qui se trouve déjà dans le circuit concerné pour éviter tout problème.

Remplacez un liquide de refroidissement trop vieux :

la durée de vie moyenne de ce liquide est de deux ans. Au-delà, il n'est plus suffisamment opérationnel et, chargé d'humidité, il peut favoriser la corrosion du circuit de refroidissement.

Prêtez une attention particulière aux pneus :

vérifier leur pression est, bien sûr, indispensable. Cette opération doit se faire à froid et, dans l'optique d'un départ avec famille et bagages, il faut les gonfler à la valeur maximale indiquée par le constructeur. Leur offrir un peu d'air n'est toutefois pas suffisant. Traquez les éventuelles hernies et coupures profondes. Dans les deux cas, pas question de mégoter : il faudra remplacer les deux pneus situés sur l'essieu concerné.

Un coup d'œil à l'éclairage :

faites fonctionner tour à tout toutes les lampes extérieures et remplacez (c'est facile à faire dans la plupart des cas) celles qui ne fonctionnent plus. Votre sécurité y gagnera et vous éviterez d'écorner votre budget vacances si vous êtes contrôlé par les forces de l'ordre (amende de 68 €).

Contrôlez les essuie-glaces :

ces fines lames de caoutchouc ont une durée de vie limitée. Si les vôtres approchent ou ont dépassé un an, changez-les. Prévoyez même de faire cette opération tous les 6 mois si les conditions météorologiques ont été difficiles (gel, canicule...) les mois précédents.

Faites fonctionner la climatisation en amont :

beaucoup d'automobilistes n'utilisent l'air conditionné que durant la période chaude. C'est une erreur qui favorise les disfonctionnements de cet élément. Pour les éviter, faites fonctionner la climatisation au minimum 1 heure par mois, par exemple pour évacuer la buée. Avant de partir en vacances, vérifiez que la production de froid est satisfaisante. En position maximal, l'air qui sort des buses doit être à environ 4° C. Si ce n'est pas le cas, une recharge de gaz (comptez environ 100 €), à effectuer normalement tous les deux ans, suffira probablement à tout faire rentrer dans l'ordre.

Jetez un œil au pare-brise :

face extérieure surchauffée par le soleil et face intérieure rafraichie par la climatisation forment un cocktail détonnant, qui transformera le moindre éclat en une zébrure qui imposera le remplacement de ce vitrage. Faites réparer (concessions, centre-autos, spécialistes du pare-brise) ces impacts pour ne pas avoir à faire changer le pare-brise sur votre lieu de villégiature.

Sommaire du dossier

Vos réactions doivent respecter nos CGU.