Road Trip

Deux jours sur les routes du Vaucluse

Profiter du soleil provençal en été sans se retrouver piégé sur une plage bondée, c'est possible en optant pour le Vaucluse. Le temps d'un week-end, nous vous proposons de découvrir les trésors qui se nichent à Avignon et dans ses environs.

1. Deux jours sur les routes du Vaucluse

Deux jours sur les routes du Vaucluse©Blay Foldex - Cartes, plans, guides

publié le 20 juin

En évoquant simplement son nom, évolution du latin vallis clausa qui signifie la vallée close, on sent le soleil sur sa peau et on entend le chant des cigales. Car si le Vaucluse ne porte officiellement ce nom que depuis 1793, ce petit paradis a été découvert bien avant notre ère. En effet, les premières traces de l'occupation humaine y sont datées de 300 000 avant Jésus-Christ, époque où le climat était pourtant bien moins agréable qu'aujourd'hui. Baigné par le Rhône et la Durance, et situé à quelques encablures de la Méditerranée, le Vaucluse devient un important centre de commerce dès la période romaine. Il est d'ailleurs traversé par la via Domitia, qui relie les Alpes, au nord de Briançon, à la Catalogne. L'importance que cette région revêtait pour les Romains est d'ailleurs encore visible aujourd'hui au travers des nombreuses constructions d'ampleur qu'il y ont laissées. La plus célèbre d'entre elles est assurément le pont du Gard, un aqueduc à trois niveaux, sis à quelques kilomètres d'Avignon. Le Moyen Âge a, lui, très largement marqué de développement d'Avignon, préfecture du département. C'est en effet au XIVe siècle qu'y fut érigé le Palais des papes, la plus grande construction gothique de cette période. Cette imposante, mais austère, bâtisse surplombe toujours la ville. À ses pieds, se trouve le pont Saint-Bénézet, rendu célèbre par sa comptine. Construit au XIIe siècle, le fameux pont d'Avignon qui permettait la traversée du Rhône resta en activité jusqu'au XVIIe siècle, période à laquelle il fut alors laissé à l'abandon en raison d'un coût d'entretien trop élevé.

A lire aussi

La vieille ville d'Avignon sera donc le point départ et d'arrivée de notre périple. Vous y accéderez facilement soit par TGV (la gare dédiée n'est qu'à quelques kilomètres du centre-ville et vous y trouverez de nombreuses agences de location de voitures), soit directement en automobile par les autoroutes A9 (depuis le nord ou l'ouest) et A7 (en venant de la côte méditerranéenne). Autre possibilité, l'aéroport Marseille-Provence, situé à Marignane (80 km d'Avignon). Depuis la Cité des papes, nous vous proposons de partir à la découverte du pays des Sorgues et des monts de Vaucluse pour une plongée au cœur d'une région aussi riche en histoire qu'en paysages époustouflants, au fil d'un itinéraire d'une centaine de kilomètres.

1 / 5

suivant

Vos réactions doivent respecter nos CGU.