Dossier

Que faire en cas de panne précoce ?

Même si, en l'espace de quelques années, la fiabilité des voitures a progressé dans des proportions étonnantes, aucun modèle n'est à l'abri d'une panne après quelques années, voire quelques mois d'utilisation. Heureusement, s'affranchir de la facture n'est pas une fatalité.

3. De nombreux recours

De nombreux recours©D.R.

publié le 19 mai

Dans la mesure du possible, ne faites pas réparer votre voiture tant que le dossier « prise en charge » n'est pas bouclé. Si vous ne pouvez vous en passer longuement, faites indiquer sur l'ordre de réparation que vous exigez de récupérer toutes les pièces remplacées. Attention, si la marque participe, même modestement, au montant des réparations, il vous faudra probablement laisser au garage une caution d'un montant équivalent à cette participation. C'est parfaitement normal car, pour être payé par le constructeur, le concessionnaire doit être capable de présenter à l'un de ses inspecteurs toutes les pièces prises en charge, même partiellement, au titre de la garantie.

A lire aussi

Une fois l'affaire classée, il vous suffira de rendre les pièces à l'atelier concerné pour récupérer votre caution. S'il vous est matériellement impossible de récupérer les pièces parce que trop imposantes, demandez à votre assureur de mandater une expertise. Le rapport émis par l'expert fera foi quant à la constatation des problèmes anormaux. Si votre police ne prévoit pas cette prestation, vous pouvez faire appel à un expert indépendants (Seai.eu). Si la défaillance touche une pièce d'usure (amortisseurs, freins...), l'expertise est une étape incontournable. Le concessionnaire et le constructeur seront conviés à cette expertise, mais il est rare que ce dernier se fasse représenter. Ne vous offusquez pas si c'est le cas : non seulement les conclusions de l'expertise lui seront opposables mais n'oubliez pas que les absents ont toujours tort.

Une fois l'expertise effectuée et le rapport en votre possession, faites parvenir une mise en demeure au service relations clientèle du constructeur. Celle-ci doit impérativement être envoyée en recommandé avec accusé de réception. Le constructeur ne pourra nier avoir reçu votre demande et il se mettra en faute s'il ne vous répond pas par écrit. Dans cette missive, n'indiquez ni votre numéro de téléphone, ni votre adresse mail afin de vous assurer qu'une réponse vous sera apportée par courrier. Malheureusement, puisqu'il est fort probable que la marque possède votre numéro de téléphone et/ou votre adresse mail dans sa base de données (rien d'anormal, vous avez dû lui fournir sans vous en rendre compte, notamment lorsque vous avez déposé votre voiture en révision). Même si ce n'est pas la solution idéale, une réponse par mail peut suffire. Mais si vous êtes appelé, coupez court à la conversation en indiquant à votre interlocuteur que, légalement, un recommandé avec accusé de réception impose une réponse par écrit. Il est également possible que le constructeur vous réponde indirectement, par l'intermédiaire du concessionnaire. Dans ce cas, faites vous confirmer l'offre ou le refus par mail.

Si, à vos yeux, le dossier n'est toujours pas clos, n'hésitez alors pas à contacter le médiateur de la consommation (Mediationcmfm.eu). Son intervention est gratuite. Faites également entrer dans la danse la ou les protection(s) juridique(s) dont vous disposez (assurance auto, carte bancaire, association...). L'ultime étape, si jamais vous n'avez toujours pas abouti, consistera à saisir la justice. Il faudra alors faire appel à un avocat spécialisé. Cette procédure, longue et parfois coûteuse, est néanmoins souvent couronnée de succès. Car même si la législation (article 1641 à 1649 du Code Civil) indique que le recours en matière de vice caché est limité à 5 ans, nombre de jugements attestent que les magistrats donnent régulièrement raison au malheureux propriétaire d'une voiture ayant jusqu'à huit ans. Si la vôtre est plus âgée, il n'y a malheureusement aucune chance d'obtenir gain de cause, sauf bon vouloir du constructeur.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.