Dossier

Salon de Munich : le futur des salons de l'automobile ?

Voilà presque deux ans qu'aucun salon automobile majeur n'a eu lieu sur le Vieux Continent. Après le flop de l'édition 2019 du salon de Francfort, l'annulation des salons de Genève 2020 et 2021, ainsi que celle de Paris 2020, c'est au tour de Munich de relever le défi. Une première qui cache de nombreuses nouveautés. Seront-elles adoptées par les autres manifestations de ce type ?

2. Côté salon

Côté salon©D.R.

publié le 10 août

Même si plusieurs marques majeures bouderont le salon de Munich, les nouveautés en matière d'automobile seront nombreuses. A ce jour, plus d'une douzaine de constructeurs ont confirmé leur venue. En ce qui concerne les Allemands, ils seront tous là... ou presque. Stellantis a, en effet, décidé de bouder cet évènement. Il n'y aura donc pas de stand Opel à l'IAA. BMW, qui vient en voisin (le siège du groupe est installé à quelques kilomètres seulement du centre des expositions de Munich), fera feu de tout bois : Série 2 Coupé, Série 4 Gran Coupé, i4, X3 et X4 restylés ainsi que iX ont d'ores et déjà été confirmés. Les futurs Série 2 Active Tourer et X1 pourraient également montrer le bout de leur calandre, éventuellement sous la forme de concept-cars. De quoi compenser l'absence de réelle nouveauté chez la marque sœur, MINI. Comme toujours lors d'un salon allemand, la guerre du premium fera rage avec, chez Audi, pas moins de trois concept-cars, baptisés Skysphere, Grandsphere et Urbansphere, ainsi que les nouvelles RS 3 et la version restylée de l'A8. Enfin, Mercedes viendra avec l'EQE, l'EQB, la Classe S S-Guard, la Classe C All-Terrain, le concept EQT, la version AMG de l'EQS, la première AMG hybride (probablement la C 63) et un concept-car Maybach. Il se murmure que la version de série de l'AMG One et de la nouvelle SL pourraient également être de la partie.

Chez Volkswagen, seuls les labels made in Germany seront présents. Outre Audi, on ne verra donc que Volkswagen. Pour assurer le show, la marque n°1 en Europe devrait venir avec les Taigo et Multivan T7, mais également avec l'ID.5, version « coupé » de l'ID.4. Terminons avec Ford pour qui ce salon devrait être l'occasion d'introniser la cinquième génération de Mondeo, ainsi que les versions restylées des Fiesta et Focus.

Chez les Français, Renault sera le seul représentant, à moins qu'Alpine ne crée la surprise en dernière minute. Le Losange a d'ores et déjà officialisé la présentation de la Mégane E-Tech, 100% électrique, à cette occasion. Le Kadjar II devra donc sans doute attendre quelques semaines supplémentaires avant de se montrer. La cousine Dacia sera également de la partie avec le successeur du Lodgy, qui pourrait conserver ce nom, annoncé comme « un véhicule 7 places familial et ultra-polyvalent ». Il faut sans doute comprendre qu'il s'agira d'un SUV.

Chez les marques asiatiques, on trouvera Genesis (qui fera ici son entrée sur le marché européen avec la G70 Shooting Brake), Honda (nouveaux HR-V et Civic), Hyundai (son nouveau Staria sera un rival du VW Multivan) et Toyota (avec la version de série du concept bZ4X dévoilé à Shangaï).

Vos réactions doivent respecter nos CGU.