Dossier

Les Français deviennent-ils plus agressifs au volant ?

Que celui qui n'a jamais proféré d'insulte, même à voix basse contre un autre automobiliste ou effectué une manœuvre « un peu limite » au volant lève la main. De plus en plus de Français trouvent les conducteurs agressifs. Une simple impression ou un constat justifié ?

Sommaire du dossier

3. Comment lutter contre ce fléau ?

Comment lutter contre ce fléau ?©D.R.

publié le 18 novembre

Selon une étude d'Auto Europe, un conducteur est, en moyenne, confronté 4 556 fois durant sa vie d'automobiliste à des situations d'agressivité. La solution la plus « évidente » pour se prémunir de ces comportements est de limiter le temps de conduite. Facile à dire, mais presque impossible à faire pour la majorité d'entre nous. Aussi, il est préférable de fuir au maximum les conducteurs infréquentables. Par exemple en anticipant et en observant le plus possible les autres véhicules. Si vous remarquez un comportement potentiellement dangereux, prenez le plus de distance possible. Ainsi, sur autoroute, pourquoi ne pas vous arrêter quelques minutes sur l'aire la plus proche afin de laisser ce(s) conducteur(s) imprudent(s) prendre quelques kilomètres d'avance. Mais si vous vous retrouvez agressé par un autre conducteur, restez le plus calme possible, évitez de lui répondre et laissez le se lasser. Si vous percevez que la situation peut dégénérer, en violence physique par exemple, enfermez-vous dans votre voiture et contactez les forces de l'ordre.

A lire aussi

Quelques méthodes simples existent également afin que votre stress n'augmente pas lorsque vous conduisez. Se préparer une playlist de ses morceaux favoris est une bonne méthode, surtout si ceux-ci sont plutôt calmes. Il est ainsi prouvé que l'écoute de musiques « agressives », telles que le hard-rock ou la techno, influe négativement sur notre comportement. Et si vous vous sentez stressé avant même de prendre le volant, retardez votre départ autant que possible et profiter de ce temps pour réaliser des exercices de relaxation. De telles pratiques sont également conseillées lors des longs trajets. Profitez de la pause « obligatoire » toutes les deux heures pour y consacrer 5 à 10 minutes. Sachez également que la fatigue augmente potentiellement le stress.

Conscient du problème, les pouvoirs publics tentent de limiter ce type de comportement. Ainsi, dans les années 1990, les autorités belges avaient installé, à Bruxelles, des panneaux contre l'agressivité au volant. Malheureusement, les résultats de ce type de campagne de sensibilisation restent très contrastés. En Suède, depuis 2006, des cours de maitrise de ses pulsions font partie intégrante de la formation au permis de conduire. Enfin, mettre en place des mesures afin de réduire les embouteillages et améliorer la synchronisation des feux de circulation sont également des méthodes qui ont fait leurs preuves.

Sommaire du dossier

Vos réactions doivent respecter nos CGU.