Dossier

Bien choisir son assurance

Malgré la loi Hamon, la fin de l'année est, traditionnellement, la période où l'on se préoccupe de l'assurance de sa ou de ses voitures. Une corvée pour nombre d'automobilistes tant déchiffrer une police et les offres des compagnies s'avère être un véritable casse-tête. Un point complet s'impose pour vous aider à faire le meilleur choix.

4. Circuit : un usage qui nécessite un contrat spécifique

Circuit : un usage qui nécessite un contrat spécifique©D.R.

publié le 16 décembre

Par défaut, un contrat d'assurance auto, même tous risques, ne couvre pas l'usage sur circuit. En lisant les conditions générales, vous trouverez d'ailleurs probablement une mention qui fait état d'un « usage en bon père de famille ». Cette indication, particulièrement vague mais tout à fait légale (même si aucun texte n'en définit les contours), interdit toute utilisation en dehors de trajets « normaux ».

A lire aussi

Si vous prévoyez une utilisation piste, il va donc falloir que vous souscriviez une police spécifique. Et en cas de pratique régulière, optez pour un contrat annuel. Selon le même schéma que l'assurance auto du quotidien, les contrats « circuits » existent en variantes « responsabilité civile » ou « tous risques », avec la possibilité optionnelle de vous couvrir directement en cas d'invalidité ou de décès.

Si vous ne roulez que très ponctuellement sur circuit, et principalement dans le cadre d'événements (compétitions, défilés...), contactez les organisateurs. Dans quasiment tous les cas, ceux-ci pourront vous faire bénéficier d'une police qu'ils auront directement négociée avec un courtier ou un assureur. Selon la valeur de votre auto, il vous en coûtera de quelques dizaines à quelques centaines d'euros par jour.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.