Dossier

Carburants : pourquoi leurs prix augmentent-ils et comment payer moins cher ?

Après une accalmie de plusieurs mois, qui les avaient, notamment, vus refluer largement, les tarifs à la pompe reprennent leur ascension. Pour les automobilistes, les raisons qui conduisent à ce jeu de yo-yo demeurent toutefois le plus souvent obscures.

Sommaire du dossier

1. Ça descend, parfois, et ça monte, souvent

Ça descend, parfois, et ça monte, souvent©Lionel Allorge, Lionel Allorge

publié le 17 mars

Y a-t-il un automobiliste qui ne se soit pas déjà plaint du prix des carburants ? Même si les tarifs actuels n'atteignent pas les sommets qu'ont connu le gasoil en 2008 (au-delà des 1,40 € le litre) et le sans-plomb 95 en 2012 (au-delà des 1,60 € le litre), les chiffres qui défilent sur les écrans des pompes à chaque plein ont de quoi donner le tournis.

A lire aussi

Sans doute plus que le prix lui-même, c'est probablement le flou artistique qui l'entoure qui inquiète la plupart des propriétaires de voitures. Ils sont, en effet, sans doute bien peu à connaitre exactement la composition de ce tarif. Pire encore, alors que les journaux télévisés indiquent régulièrement les variations des valeurs du baril, celles-ci semblent ne pas se retrouver systématiquement et dans les même proportions, surtout lorsqu'il s'agit de baisse, dans les stations-services.

Ce décalage entre le prix du brut et celui-affiché dans les stations-services est-il une simple illusion ou une réalité mesurable ? Devoir régler une facture des plus en plus importante est-il une fatalité ? Des questions qui méritent une enquête au pays des produits pétroliers.

1 / 3

suivant

Sommaire du dossier

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
70 commentaires - Ça descend, parfois, et ça monte, souvent
  • avatar
    fantazia -

    À quand les versions essence multifuel (comme la Golf 7) pour toutes les voitures, comme en Suède ?
    Puisqu'on ne peut plus rouler en gazole et que la consommation réelle d'un voiture essence est sans exagérer de 3l supérieure à celle annoncée ... pourquoi l'état (sous la pression des pétroliers) continue-t-il à bloquer la diffusion des versions multifuel/flex-fuel ? Alors qu'en Suède par exemple il existe de nombreux modèles, y compris voitures françaises, qui peuvent fonctionner avec toutes les essences y compris le E85 ... Quel est le problème ?

    avatar
    NESTOR26 -

    Les taxes la le problème

  • avatar
    merenoel -

    Et qui réduit par la même occasion, l'impôt sur la fortune, pour les gros capitalistes, pour les "riches", après il chante à qui veut bien l'entendre qu'il n'est pas le chef suprême des "riches" non à peine, juste un peu ...... merci pour ceux qui ont voté pour le changement, grâce à lui, même les retraités qui ont travaillé toute leur vie paie !!!!

  • avatar
    merenoel -

    Mais non, c'est pas vrai, les carburants n'augmentent pas, ceci est un illusion d'optique, moi, comme dirait Coluche, j'en mets toujours pour 30 euros ? Et il faut bien que les producteurs gagnent un peu plus d'argent, les actionnaires veulent des chiffres à deux rangées ?
    Et c'est la crise pour tout le monde ...amlgré les dire de notre chef "suprême", notre "Dieu" national, qui lui se bat pour augmenter le pouvoir d'achat des salariés, en augmentant la CSG des retraités .....

  • avatar
    CHOC -

    si le gazoil augmente le prix des transports va suivre , donc augmentation des produits et l'alimentations et le pouvoir d'achat va encore chuter , et toujours les mêmes qui en paye les conséquences ,

  • avatar
    CHOC -

    ils prennent toujours l'excuse que c'est le cour du dollard qui monte , ou se sont des taxes qui augmentent , ou il y a des grèves dans les transports , ils ne cessent que de nous endormir et de profiter pour mieux nous taxer ,