Dossier

Bien choisir son assurance

Malgré la loi Hamon, la fin de l'année est, traditionnellement, la période où l'on se préoccupe de l'assurance de sa ou de ses voitures. Une corvée pour nombre d'automobilistes tant déchiffrer une police et les offres des compagnies s'avère être un véritable casse-tête. Un point complet s'impose pour vous aider à faire le meilleur choix.

Sommaire du dossier

3. Assurer une voiture de prestige, sportive ou de collection : les particularités

Assurer une voiture de prestige, sportive ou de collection : les particularités©D.R.

publié le 16 décembre

Une voiture qui sort de l'ordinaire mérite un contrat d'assurance tout aussi spécifique. C'est pour cela que la plupart des assureurs grand public ne proposent pas de couvrir les modèles très haut de gamme ou de collection. En effet, ceux-ci exigent, en cas de sinistre, un savoir-faire particulier que l'on ne trouve pas dans les réseaux nationaux, qu'ils soient représentants de constructeurs ou franchisés. Voici donc les points essentiels pour être bien couvert si vous êtes propriétaire d'une voiture de prestige, d'une sportive ou d'un modèle de collection.

A lire aussi

Privilégiez les services d'un professionnel de l'assurance rodé à cet exercice. Plutôt que de contacter directement des compagnies, interrogez un courtier spécialisé. On les trouve facilement partout en France. La plupart ont même un site internet permettant de réaliser un devis en ligne. Ces spécialistes sauront vous conseiller sur les couvertures spécifiques à votre voiture.

Préférez les contrats incluant une expertise préalable. S'il existe des cotations pour tout type de véhicules, celles-ci ne prennent pas en compte les particularités propres à certaines autos : couleur ou option rarissime, historique, série spéciale... En faisant expertiser au préalable votre auto, votre assureur la couvrira pour sa valeur réelle sur le marché.

Ne lésinez pas sur le dépannage. Dans certaines régions, trouver un atelier capable de prendre en charge un véhicule atypique comme une Ferrari ou un modèle âgé de plus de 40 ans n'est pas chose aisée. Aussi, pour être certain que votre voiture sera conduite chez le professionnel adéquat, où qu'il se trouve en France ou en Europe, vérifiez que la clause assistance-dépannage de votre police ne soit pas limitée à quelques dizaines de kilomètres autour du lieu de la panne.

Envisagez un contrat adapté aux petits rouleurs. Avec ce type d'auto, les distances parcourues dépassent rarement les quelques milliers de kilomètres par an. Certains assureurs proposent ainsi des contrats dont le coût varie en fonction du kilométrage réalisé annuellement.

Sommaire du dossier

Vos réactions doivent respecter nos CGU.