Dossier

Pneus été, comment faire les bons choix ?

L'arrivée du printemps coïncide avec le retour des pneus été. Une fois les températures moyennes repassées au-dessus de la barre des 7° C, ces derniers vous apporteront en effet davantage de sécurité et de confort, tout en réduisant votre consommation. Avant de faire votre choix, nos conseils vous aiguilleront vers la meilleure solution pour votre auto.

1. À la fin de l'hiver, repassez aux pneus été en toute sécurité

À la fin de l'hiver, repassez aux pneus été en toute sécurité©D.R.

publié le 10 avril

Lorsque les températures remontent, un pneu hiver perd de ses qualités. S'il apporte un supplément de grip lors de la période froide, son adhérence se dégrade au fur et à mesure que le thermomètre grimpe. De plus, sa gomme spécifique augmente les frottements, et donc la consommation. D'un point de vue tant sécuritaire qu'économique, le pneu été reprend donc l'avantage. Reste à savoir si vous faites réinstaller ceux de l'année dernière ou si vous investissez dans de nouveaux.

A lire aussi

Les vérifications à effectuer avant de faire remonter des pneus déjà utilisés.

Légalement, un pneu est considéré comme étant apte à l'usage tant que la toile n'est pas visible et qu'il ne présente ni coupures, ni déchirures (art. 314-1 du Code de la route et arrêté du 30 septembre 1997). Mais il faut également que la profondeur de ses rainures soit supériere ou égale à 1,6 mm et que la différence entre les profondeurs de deux pneus installés sur un même essieu ne dépasse pas 5 mm. La valeur légale de 1,6 mm de profondeur est largement insuffisante, notamment sous la pluie, et particulièrement sur des voitures performantes et/ou dotées de pneumatiques larges. Pour des raisons de sécurité, visez au moins 4 mm. Naturellement, une inspection minutieuse est nécessaire pour s'assurer de l'absence de défauts (déchirure, hernie...). Vérifiez également que l'usure est régulière. Si celle-ci est plus marquée sur une partie de la bande de roulement que sur les autres, cela peut signifier qu'un équilibrage ou un parallélisme sont nécessaires. Mais cela peut aussi être le signe d'amortisseurs usés. Si vous faites appel à un professionnel, il sera chargera de ces contrôles. Il est également impératif de contrôler la date de fabrication de chaque gomme, celles-ci perdant de leur élasticité au-delà de cinq ans. Cette valeur est indiquée sur le flanc. Elle correspond aux quatre derniers chiffres inscrits après les lettres DOT (12 chiffres au total) et s'exprime en semaine. Par exemple, l'indication 0119 signifie que le pneu a été fabriqué la première semaine de 2019, soit début janvier.

1 / 5

suivant

Vos réactions doivent respecter nos CGU.