Dossier

Bien choisir ses pneus hiver

Inconnus du grand public il y a quelques années, les pneus hiver font désormais parler d'eux à chaque fois que le froid fait son retour. Si certains pays les imposent au-dessous d'une certaine température, les automobilistes français ont encore le choix d'en chausser leur auto ou pas. Suivez nos conseils pour faire le bon choix et rouler en toute sécurité, quelles que soient les conditions climatiques.

Sommaire du dossier

1. A chaque usage, son pneu pour l'hiver

A chaque usage, son pneu pour l'hiver©D.R., D.R.

publié le 18 octobre

Des pneumatiques adaptés aux conditions hivernales, il en existe plusieurs types. Selon que vous rouliez dans une région tempérée ou que vous deviez affronter chaque jour des axes verglacés, voici ce que vous proposent les manufacturiers.

A lire aussi

Le message est désormais récurrent : lorsque la température passe sous la barre des 7° C, le pneu hiver offre une plus grande sécurité que le pneu été. Dans ces conditions, il offre une meilleure adhérence grâce à sa gomme plus dure. Les améliorations sont déjà notables dans les périodes de froid, donc, mais elles deviennent carrément évidentes lorsqu'il neige. Il s'avère donc être le pneu le plus adapté sur la majeure partie du territoire français entre octobre et mars. Pour ceux qui ont la chance de vivre dans les régions les plus douces de l'Hexagone et/ou qui veulent s'éviter des séances de montage/démontage tous les six mois, le pneu toutes saisons, que le grand public a découvert grâce au Michelin Cross Climate, peut être une alternative. Il faut toutefois garder à l'esprit que l'adhérence et le freinage seront un peu moins bon que ceux d'un pneu été ou hiver utilisé à la saison adéquate. De plus, il induira une légère surconsommation (aux environs de 0.2 l/100 km) par rapport à un pneu été. Pour ceux qui vivent en montagne et sont donc exposés au verglas et à la neige plusieurs mois par an, le pneu nordique s'avèrera indispensable. Ils associent des rainures profondes et carrées à des gommes plus dures pour ouvrir une meilleure motricité sur la neige et la glace. En contrepartie, ils dégradent la tenue de route et la consommation s'ils sont utilisés sur sol sec ou humide. Dans les cas les plus extrêmes, il est possible d'utiliser des pneus cloutés. Les pneus nordiques sont alors dotés de pointes métalliques et sont largement utilisés dans les pays du grand nord. En France, il est possible de les utiliser sous conditions, indiquées par l'arrêté du 18 juillet 1985. Il est, notamment, impératif d'apposer un macaron à l'arrière de son auto et de ne pas dépasser les 90 km/h.

1 / 3

suivant

Sommaire du dossier

 
29 commentaires - A chaque usage, son pneu pour l'hiver
  • avatar
    granjo -

    ma prochaine monte sera pneus toutes saisons après un magnifique tête à queue sur un giratoire à 40 kmh RN7 lors du phénomène neigeux sur Pierrelatte en janvier 2017, je n'avais que 2 roues équipées Michelin Alpin à l'avant, Gross bêtise.

  • avatar
    dixit -

    il ne devait pas être né celui qui a commis ce sujet , en effet il y a quelques années il y avait les pneus à clous , dix fois plus sécuritaire,

    avatar
    granjo -

    Dixit::si tu lis bien il parle de pneus cloutés avec les spécifications qu'ils imposent, panneau 90 à l'arrière et limitation de vitesse

  • avatar
    LEVIDENCE -

    Pneus été, hiver, ou toutes saisons, tant qu'on apprendra pas aux français a réellement bien conduire avec des stages tout temps sur circuit au lieu de leur apprendre a passer " code " et " permis a point " tout ça ne servira a rien !

  • avatar
    simpleavi -

    les pneus c'est bien ,
    mais alors qu'est-ce que c'est cette m---e de goudron noir ,brillant de nuit quand il pleut ,
    horrible un vrai miroir et patinoire ,
    alors faite moi pas rire avec vos pneus

  • avatar
    CblHWMkOX -

    Tout cela est complètement absurde. On fait des véhicules de moins en moins adaptés aux besoins ( logeabilité et coffres ridicules, amortissement et confort de karting, fiabilité défaillante, entretien de plus en plus couteux,etc...), y compris en matière de tenue de route et de sécurité (montants de parebrise dans le champ de vision, visibilité arrière de plus en plus réduite, absence de roue de secours, etc...) et on transpose à Mr Tout le monde ce qui se fait en compétition (turbo à géométrie variable, déphaseurs et poussoirs hydrauliques, pneus taille basse, hiver, été, pluie, etc...).
    Hormis en montagne et dans les régions froides où de vrais pneus hiver ou cloutés ( gros crampons à lamelles séparés par des sculptures larges et profondes avec une bande de guidage pour les virages qui ne représentent pas la majorité des pneus proposés) ne sont pas un luxe, la plupart des gens n'ont besoin que de pneus toutes saisons pour un usage quotidien.

    avatar
    Alain55 -

    C'est pas faux ! L'aspect purement fonctionnel du véhicule est totalement secondaire actuellement. On vend des voitures connectées qui sont une aubaine pour les voleurs et dont le quidam moyen ne sait pas utiliser le 1/10ème des capacités (comme sur leur smartphone d'ailleurs). On vend aussi des voitures pour "paraître" comme le SCENIC avec ses jantes de 20", une ineptie mécanique car elle génèrent un surpoids que le constructeur à compensé par une réduction de la largeur du pneu et donc une dégradation du freinage, un comble (en outre essayez de trouver des chaînes pour l'hiver...). Un des derniers avatars : la vision tête haute, comme dans les avions de chasse...Mort de rire...

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]