Les plus gros flops de l'histoire automobile

  • info
  • photos
Chargement en cours
13 Peugeot 1007 (2005)
13 Peugeot 1007 (2005)
Dans les années 2000, le monospace est à la mode, et il se décline à tous les niveaux de gamme. Peugeot décide de lancer son modèle citadin, mais double la mise en y incorporant des portes coulissantes électriques, censées faciliter l'accès à bord. Mais ces portes sont lentes, pas toujours très fiables, et surtout elles alourdissent la 1007, grevant les performances. Et pour couronner le tout, l'auto est chère, ses places arrière sont étroites et son coffre peu pratique. Seulement 143 900 exemplaires seront vendus... contre 4,1 millions de 207.
13/18
Vincent Desmonts, Motorlegend

Autres diaporamas

Vos réactions doivent respecter nos CGU.