Une voiture de police connectée et sans chauffeur pour dresser des PV

Une voiture de police connectée et sans chauffeur pour dresser des PV
Une voiture de police connectée et sans chauffeur pour dresser des PV
A lire aussi

publié le 5 février

Ford a déposé en 2016 un brevet aux Etats-Unis pour développer une voiture de police autonome capable de poursuivre les chauffards et de coller un PV

On pensait jusqu'à présent que le véhicule autonome pouvait surtout faire office de robot-taxi, ou encore de véhicule de livraison pour des colis ou des pizzas.

Mais Ford a imaginé d'autres usages. Le constructeur américain a breveté une voiture de police qui serait connectée en wifi aux caméras de surveillance, ainsi qu'aux bases de données du code de la route et aux voitures aux alentours.

Selon Ford, ce type de véhicule pourrait détecter les infractions routières. Il serait capable aussi de vérifier, en croisant une autre voiture, si elle est conduite manuellement ou automatiquement, mais aussi de scanner le permis de conduite du conducteur et, si besoin, délivrer un PV à distance.

La technologie utilisée serait celle du V2X, avec la possibilité de dialoguer entre voitures et l'infrastructure.

Le but de ce véhicule de police autonome, selon Ford, est non pas de remplacer les agents de police humains mais de les aider à effectuer des "tâches de routine".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.