Un trafic mieux géré grâce aux ordinateurs quantiques

Un trafic mieux géré grâce aux ordinateurs quantiques
Un trafic mieux géré grâce aux ordinateurs quantiques
A lire aussi

publié le 7 novembre

Très intéressé par ces ordinateurs ultra puissants, Volkswagen profite du Web Summit de Lisbonne pour donner sa vision d'une mobilité plus efficace.

Les experts de VW veulent utiliser un ordinateur quantique pour anticiper sur la demande en trafic. Dans un premier temps, il s'agit de mouliner des données de mouvement anonymes (à partir de Smartphones ou d'émetteurs dans les véhicules) avec des ordinateurs conventionnels afin de calculer l'accumulation du trafic et le nombre de personnes impliquées. La deuxième étape est réalisée grâce à un algorithme quantique. Dès lors, il devient possible d'attribuer des nombres précis de véhicules à différentes destinations (« endroits demandés ») sur une base prédictive, afin d'offrir un moyen de transport à tous les passagers en attente.

L'intérêt ? Cela permettrait aux opérateurs de transports publics d'ajouter des trajets supplémentaires et aux compagnies de taxis d'anticiper sur des pics de demande.

Pour Volkswagen, ce système de gestion du trafic à optimisation quantique pourrait être proposé comme nouveau service commercial. Il pourrait aussi demain aider à mieux planifier les mouvements de véhicules autonomes au sein des infrastructures.

Les experts de Volkswagen veulent d'abord tester l'algorithme à Barcelone, car ils disposent d'une base de données appropriée pour cette ville. L'expérimentation se fera en collaboration avec l'opérateur télécom Orange et le spécialiste de la science des données Teralytics.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.