Smartphone en voiture : l'utilisation du mains-libres progresse

Smartphone en voiture : l'utilisation du mains-libres progresse
Smartphone en voiture : l'utilisation du mains-libres progresse
A lire aussi

publié le 3 février

Selon le baromètre mis en place par la Fondation Maif et l'IFSTTAR*, et qui repose sur un sondage, 43 % des conducteurs utiliseraient leur téléphone en conduisant. La bonne nouvelle est qu'ils sont conscients du danger et privilégient de plus en plus le kit mains-libres.

Si on ne peut que condamner les automobilistes qui utilisent encore leur téléphone à la main, écrivent des SMS et consultent les réseaux sociaux, tout en conduisant, il y a à côté de ces réalités des comportements plus rassurants.

Ainsi, les conducteurs sont de plus en plus nombreux à ne plus tenir leur téléphone en mains pendant les conversations. Ils sont 67 % à avoir déjà utilisé un système mains-libres ou la commande vocale contre 60 % en 2016.

L'étude indique également que les professionnels sont 79 % à effectuer leurs conversations et messages en mains-libres. Mieux équipés que les particuliers, ils utilisent davantage leurs kits Bluetooth ou les commandes vocales de leur téléphone. Les messages sont plus souvent écoutés et dictés que lus et écrits.

Par contre, ces utilisateurs intensifs doivent gérer une autre pratique à risque : la lecture des e-mails...

*Institut Français des Sciences & Technologies, des Transports, de l'Aménagement et des Réseaux)

Vos réactions doivent respecter nos CGU.