Smartphone : de nouvelles restrictions en voiture

Smartphone : de nouvelles restrictions en voiture
Smartphone : de nouvelles restrictions en voiture
A lire aussi

publié le 9 janvier

Déjà punie par une amende de 135 euros et la perte de trois points, l'utilisation d'un téléphone à la main en conduisant sera plus sévèrement sanctionné.

C'est l'une des mesures les plus emblématiques du nouveau plan de sécurité routière annoncé par le Premier Ministre. Les forces de l'ordre pourront en effet procéder à un retrait de permis, si le conducteur tient son téléphone en main et commet en même temps une infraction menaçant la sécurité d'autrui.

A ce stade, il faut rappeler que rien n'interdit l'utilisation d'un kit mains libres intégré au véhicule. Et même si le gouvernement le le dit pas, il est beaucoup plus sûr d'utiliser des interfaces comme CarPlay ou Android Auto pour piloter le téléphone à la voix et dicter des SMS.

Par ailleurs, Coyote et Waze ne pourront plus signaler certains contrôles. Les forces de l'ordre pourront, à leur demande, suspendre temporairement la localisation de leurs contrôles d'alcoolémie et de stupéfiants. Ce dispositif pourra être appliqué également pour des opérations de lutte contre le terrorisme et la criminalité.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.