Seat se lance dans les tests avec la 5G

Seat se lance dans les tests avec la 5G
Seat se lance dans les tests avec la 5G
A lire aussi

publié le 31 juillet

De plus en plus de constructeurs misent sur le futur réseau de téléphonie mobile. C'est le cas désormais de Seat, la filiale espagnole du groupe Volkswagen.

En partenariat avec l'opérateur Telefónica, et dans le cadre du projet 5G Technological Cities, Seat a dévoilé un Ateca équipé d'une technologie permettant de communiquer avec l'infrastructure.

Le véhicule a été modifié pour alerter le conducteur par l'intermédiaire du tableau de bord. Cette opération a également été réalisée en collaboration avec l'équipementier espagnol FICOSA, qui a conçu le dispositif de communication C-V2X embarqué dans la voiture. Seat a aussi travaillé avec une entreprise de signalisation routière, SICE, qui a équipé les feux rouges, ainsi qu'avec avec NOKIA, qui a mis en place une plate-forme de communication entre le véhicule et l'infrastructure routière.

A Ségovie*, le véhicule 5G de Seat a permis d'illustrer deux cas pratiques.

- L'émission d'une alerte par le feu tricolore à destination du véhicule lorsqu'un piéton se trouve sur le passage piétons dans un virage à droite sans visibilité. Dans ce scénario, le véhicule affiche le symbole d'un piéton sur le tableau de bord pour signaler le danger.

- La réception d'une alerte émise par un feu tricolore lorsque ce dernier est sur le point de passer au rouge. En fonction de sa localisation, de sa vitesse et de sa trajectoire, c'est le véhicule qui calcule s'il a suffisamment de temps pour traverser l'intersection. Si ce n'est pas le cas, un symbole de feu rouge s'affiche pour inciter le conducteur à s'arrêter.

C'était la première fois en Espagne que le protocole C-V2X était testé.

*Une ville au nord-ouest de Madrid, au centre de la région espagnole de Castille-et-León.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.