SDL : une alternative à CarPlay et Android Auto ?

Chargement en cours
SDL : une alternative à CarPlay et Android Auto ?
SDL : une alternative à CarPlay et Android Auto ?
1/3
© Motorlegend
A lire aussi

publié le 28 février

Au Mobile World Congress, Google était largement présent pour rappeler qu'Android est le système d'exploitation le plus répandu du marché. Dans l'auto, le géant américain se fait aussi une place sur le tableau de bord, mais il n'y a pas de fatalité.

Certains constructeurs considèrent en effet que le monde ne se résume pas à Android Auto et CarPlay (le standard d'Apple). Il y a par exemple MirrorLink, qu'utilisent notamment PSA et le groupe Volkswagen.

Et demain, il y aura peut-être en plus l'interface SDL (SmartDeviceLink). Développée par la société Livio, qui a été rachetée par Ford, elle est perçue comme un espace de liberté. Son point fort est de laisser aux constructeurs la liberté de sélectionner leurs propres applications, tout en se montrant compatible avec des développements sous Android et iOS.

Justement, le Mobile World Congress était l'occasion de découvrir où en ce standard. Ford, qui en est le promoteur le plus actif, entend l'utiliser pour proposer à bord de ses voitures toutes les fonctions liées à l'application Waze, dont la reconnaissance vocale.

Hébergé sur ce même stand, à côté de Toyota, le groupe PSA a présenté quelques exemples d'applications, avec du streaming vidéo et le contrôle à distance du véhicule via le smartphone.

Le consortium SDL réunit également Mazda, Subaru et Suzuki.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.